Enfin un (vrai) ordinateur pas trop cher fabriqué par Microsoft

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité, Pratique, Test , le 28 décembre 2020 13h43 | Ajouter un commentaire

L’approche de Microsoft concernant le logiciel (Windows, Office, etc) est un succès commercial indiscutable, depuis des dizaines d’années. En revanche, son approche hardware a toujours été plus contestable, si l’on met de côté la Xbox, sa console de jeu vidéo. 

Effectivement, on se souvient du fiasco du rachat de Nokia à la fin des années 2000, puis de la fabrication des Lumia tournant sous un Windows Phone disparu depuis de longues années. 

Au niveau des ordinateurs, ce que Microsoft maîtrise le mieux au niveau logiciel, la gamme Surface ne m’a jamais vraiment convaincu (voir mon test de la Surface Go en 2018). Elle part du principe, auquel je n’adhère pas, que les gens sont à la recherche d’une tablette sous Windows avec stylet, pouvant se transformer en ordinateur à condition d’acheter (pour 100 euros de plus) un étui-clavier. Finalement très chères, toutes les Surface sont des objets performants, mais il vaut nettement mieux opter pour un portable basique à 600€ et une tablette Android à 200€ si vous avez besoin de ces deux genres d’appareils. 

C’est sans doute pour cette raison que Microsoft a commencé à commercialiser de ‘simples’ ordinateurs portables en 2017, baptisés tout simplement Surface Laptop. Mais là aussi, même s’il s’agissait de belles propositions, les prix atteignaient rapidement les 1.000 euros et grimpaient jusque… 2.700€, selon les configurations. 

Enfin le bon compromis ? 

J’étais donc assez emballé quand j’ai vu débarquer le Laptop Go il y a quelques semaines. Prix de départ: 629€, et avec un vrai processeur, à savoir un Intel Core i5 de 10 génération (2020). 

La seule concession, à ce prix, c’est la mémoire de stockage embarquée, à savoir seulement 64 GB (Windows occupant environ 20 GB, il ne vous en restera que 44). Cela peut être problématique si l’usage que vous comptez en faire nécessite de stocker beaucoup de vidéos, photos ou musique en local (et non dans le cloud). Les jeux vidéos, assez lourds en téléchargement, sont aussi à éviter avec si peu de mémoire (il n’y a d’ailleurs pas de port microSD pour l’augmenter). 

En revanche, pour tous les usages basiques (internet, Office, visioconférences, etc), ce Laptop Go 64 GB est une excellente machine avec un Windows complet. L’idéal, cependant, est de coupler cet appareil à un abonnement OneDrive (le cloud de Microsoft), dont les prix varient de quelques euros par mois à 99€ par an. 

Toujours prête

Microsoft a baissé le prix, mais pas la qualité de fabrication ni la finition. Les matériaux utilisés pour ce portable très compact sont toujours de l’aluminium ou du plastique mat dont la sensation au toucher respire la confiance et la robustesse. Idem pour la frappe au clavier, agréable. Les dimensions sont très proches du format A4: 28 x 21 cm. Le poids est contenu: 1,1 kg. 

J’ai utilisé cet ordinateur durant 3 semaines, et une chose m’a frappé: elle est toujours prête. Microsoft a bien optimisé le logiciel et sa mise en veille, de telle sorte qu’on peut refermer l’écran et le rouvrir 3 jours plus tard, sans perdre la moitié de la batterie. L’autonomie a d’ailleurs été soignée, grâce notamment à ce processeur i5 qui consomme moins que les précédentes générations. Microsoft évoque 13h d’utilisation continue, ce qui me semble très honnête. Sur les 3 semaines, je n’ai dû la charger qu’à deux reprises, alors que je l’ai utilisée plusieurs fois par jour. 

Tout ce dont on a besoin

Concernant les performances, rien à redire pour un usage basique comme évoqué plus haut, malgré les (seulement) 4 GB de RAM embarqués. J’ai travaillé, j’ai regardé des films en VOD, j’ai eu quelques conversations vidéo de groupe, j’ai même retouché quelques photos via un logiciel basique: c’est 95% des usages de 95% des personnes devant utiliser un ordinateur. 

L’écran de 12,4 pouces de diagonale est bien lumineux, et sa définition de 1500 x 1000 pixels est largement suffisante. Il est tactile, ce qui peut s’avérer utile pour certains (mais je continue de penser que Windows est un OS nécessitant un clavier et une souris). 

La connectique est assez limitée: un port USB-C, un USB classique, une prise casque et un port de chargement aimanté (pas de danger si vous vous prenez les pieds dans le fil du chargeur, donc). Il n’y a pas de sortie HDMI, et c’est dommage: il faudra passer par un dongle USB pour afficher ce que vous voulez sur un projecteur ou une TV.

Le Laptop Go est assez moderne, car équipé du Wi-Fi 6, d’une bonne caméra frontale HD qui gère bien les contrastes et de deux haut-parleurs sortant un son assez décent pour regarder un film ou converser. 

Conclusions

Le Laptop Go de Microsoft décroche un 8/10 bien mérité. A 629€, ce n’est pas le meilleur rapport qualité-prix de l’année. On trouve facilement des configurations légèrement meilleures pour quelques dizaines d’euros en moins. 

Mais acheter un ordinateur Microsoft, c’est s’assurer d’une qualité de fabrication au-dessus de la moyenne, et d’une excellente intégration du logiciel dans le matériel (ce que fait Apple depuis longtemps). Ce qui a pour conséquence, notamment, de doper l’autonomie (13h !). 

Bref, c’est une somme bien investie pour un appareil théoriquement très durable au niveau des mises-à-jour. Et enfin, au niveau du look, de la finition et de l’encombrement, on est clairement dans le haut du panier. 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire