L’OLED de LG permet des folies: nous avons essayé la TV ‘enroulabe’ (photos)

Par Mathieu Tamigniau dans Images et son , le 16 novembre 2015 21h29 | Ajouter un commentaire

Les écrans souples sont déjà une réalité. Le leader mondial de la technologie OLED, le coréen LG, a montré à quelques journalistes un prototype de télévision potentiellement enroulable, même si pour l’instant, elle ne se « plie » qu’à moitié.

hy

Le géant coréen LG (100.000 employés répartis dans 119 filiales à travers le monde) mise énormément sur l’OLED. L’entreprise, qui est l’une des plus gros producteurs d’écran au monde, commence à bien maîtriser cette technologie (5 ans d’expérience), au point de pouvoir désormais vendre en Belgique un modèle 55 pouces à 2.300€.

Cela reste très cher par rapport aux télévisions LED classiques, mais la différence de prix est justifiée par la qualité de l’image, inégalée (nous vous en avons déjà parlé).

Les noirs sont d’une profondeur incroyable car, comme l’a dit un responsable LG lors d’un point presse, « on peut éteindre les pixels« , alors que les systèmes traditionnels, pour faire simple, doivent « éclairer » un pixel noir (ce qui donne un résultat gris).

Mais l’OLED permet bien d’autres choses que des noirs profonds et des couleurs somptueuses. Il n’y a pas de rétroéclairage (car chaque pixel est allumé ou éteint selon la couleur à obtenir), donc l’épaisseur peut se réduire à la taille du pixel et à l’une ou l’autre couche servant à les maintenir et à transférer le courant.

verticOn enroule !

Du coup, pour l’instant, LG s’amuse à montrer à quoi il faut s’attendre en matière d’écran dans un futur de moins en moins lointain.

A Edegem, au siège de sa filiale belge, un des 4 prototypes de télévision « enroulable » a été présenté à la presse.

Le proto s’appelle « Wall Paper OLED », ou « papier peint OLED ». L’écran flexible, qui a été plié en partie devant nous, est maintenu au cadre de la télévision par des aimants.

S’il peut être plié, c’est parce qu’il ne mesure que 0,9 millimètre, un record absolu, et qu’il n’y a pas de « vitre » au-delà de l’écran, juste une couche de « plastique » souple qui maintient les OLED.

Inutile

Bien entendu, à l’heure actuelle, il faut encore embarquer des composants électroniques et des câbles, ce qui ne permet, du coup, de plier que la moitié de la télévision prototype qui nous a été présentée.

C’est donc de la poudre aux yeux (techniquement, ça ne sert à rien), mais cela montre l’étendue des possibilités de l’OLED.

Car cet écran de 0,9 mm a la même qualité d’image que les téléviseurs OLED vendus par LG.

LG a déjà investi 7,5 milliards de dollars dans cette technologie, et compte bien en récolter les fruits dans les années à venir.

Mathieu Tamigniau (Twitter: @mathieu_tam)

epaisseur







  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire