Archives du janvier, 2014

C’est quoi une « phablette » ? Test de l’Acer Liquid S2

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité, Test , le 10 janvier 2014 15h43 | Ajouter un commentaire

Osée par Samsung en 2011 (Galaxy Note), alors que le terme n’existait pas encore, la phablette est un smartphone de taille XXL. Que vous aimiez ou pas ce genre d’appareils forcément tape-à-l’œil, il est « tendance » depuis quelques mois, et 2014 devrait livrer de nouveaux modèles de l’ensemble des constructeurs.

Certains y voient simplement de la frime, mais qu’en est-il au juste ? Nous avons passé trois semaines avec l’Acer Liquid S2, dernier modèle en date de phablette disponible sur le marché belge.

 

Une ou deux mains ?

Les mensurations de cette phablette parlent d’elle-même : 166 x 86,2 x 8,9 mm pour 229 grammes. C’est grand et plutôt lourd, inévitablement. Placé à côté, un iPhone 5S a une taille de mannequin: 123 x 58 x 7,6 mm, pour 112 grammes.

Cette taille XXL nécessite un usage à deux mains pratiquement constant. Il est très difficile, voire impossible, d’envoyer un SMS à une main. Il en va de même pour déverrouiller l’appareil: la touche est petite, et située sur la tranche supérieure, à gauche. Les droitiers devront donc obligatoirement utiliser la main gauche pour déverrouiller l’appareil.

Quand vous tenez l’appareil en position classique, il est impossible d’atteindre, avec le pouce, la zone supérieure de l’écran. Ce qui rend l’usage de la plupart des applications délicat à une main.

Bref, vous l’avez compris, une phablette s’utilise à deux mains.

 

Dépasse de la poche

Les dimensions XXL d’une phablette ne lui permettent pas de se glisser dans n’importe quelle poche de jeans, comme vous l’imaginez. Si vous la mettez dans la poche avant, il sera difficile de vous asseoir. Si vous la mettez dans la poche arrière, elle dépassera d’un ou deux centimètres.

Sa place idéale: dans la poche intérieure d’une veste ou, avec une petite housse de protection, dans un sac. C’est un smartphone encombrant, mais c’est aussi une tablette de poche: il est impossible de glisser un iPad dans un pantalon ou un veston.

 

Et les avantages ?

Bien entendu, les 6 pouces (15,2 cm) de diagonale de l’écran de la phablette d’Acer offrent plusieurs avantages. A commencer par un confort de lecture et d’affichage. Premier élément: vous pouvez placer jusqu’à 5 icônes d’applications en largeur, sur les écrans d’accueil (même les grands smartphones sous Android sont souvent limités à 4).

Cette place permet également d’afficher nettement mieux les widgets. Par exemple, si vous placez celui du calendrier de telle sorte qu’il affiche l’intégralité du rendez-vous, il vous restera encore de la place pour une ou deux icônes en largeur.

Cet espace supplémentaire se traduit aussi à l’intérieur des applications: il y a plus d’informations à l’écran, et c’est plus aéré. Des dimensions qui conviennent finalement bien à une phablette sous Android: car les tablettes utilisant le système d’exploitation de Google lancent bien souvent des applications prévues davantage pour smartphone (comme Facebook), ce qui ne donne pas grand-chose visuellement.

 

Des vidéos XXL

Sans parler de la lecture de vidéo, qui offre forcément une expérience plus probante que sur un iPhone. On peut se contenter d’une phablette pour regarder un film dans de bonnes conditions (dans la voiture, le train ou l’avion, à la salle de sport en faisant du vélo, dans le lit) – mais il faudra parfois s’équiper d’une housse faisant office de support.

La concurrence, comme Samsung et ses Galaxy Note, intègre un stylet intelligent, qui permet de gribouiller, de prendre des notes, etc. Des possibilités ludiques qui, pour les avoir essayées plusieurs fois, me laissent plutôt sceptiques.

 

Conclusion

Si vous acceptez d’avoir l’air ridicule en téléphonant avec une brique ; si l’encombrement n’est pas un souci pour vous, tout comme le fait de ne pas savoir le mettre en poche ; et enfin si vous utilisez majoritairement votre smartphone à deux mains, alors la phablette est une option à étudier.

Son principal avantage: c’est appareil 2 en 1. Vous ne devrez pas ou plus débourser environ 200 euros pour une tablette à performance égale. Au-delà de cette considération pécuniaire, il y a l’espace d’affichage qui est au final trois fois supérieur à celui d’un smartphone classique: 2,1 millions de pixels sur l’Acer Liquid S2, contre 700.000 sur un iPhone 5S.

Des pixels en plus, c’est du confort de lecture (pour les photos et les vidéos) et un surplus d’ergonomie pour l’ensemble des applications.

 

Et la phablette Acer Liquid S2 ?

Concernant la Liquid S2 proprement dite, vendue un peu plus de 500 euros chez nous, uniquement avec un dos rouge, il y a du bon et du moins bon. Elle est nettement plus abordable que les Galaxy Note de Samsung, vendus environ 700 euros. Tout en étant bien finie et bien équipée, avec un écran de bonne qualité, un processeur puissant, 2 GB de RAM et 16 GB de stockage interne (extensible par micro-SD). Acer, plus habitué à l’entrée de gamme, fait donc un premier pas dans la cour des grands. Mais on ne devient pas constructeur « haut de gamme » du jour au lendemain.

Le Taïwanais donne l’impression d’avoir voulu aller un peu trop vite. Il met en avant la 4K pour l’enregistrement vidéo (ce qui ne servira pas à grand monde, à moins d’avoir une TV à 25.000€ pour l’afficher), mais l’appareil photo de 13 MP est très décevant, avec de gros soucis de mise au point.

De plus, ses performances sont moyennes malgré une configuration en béton, sans doute à cause de problèmes d’optimisation d’une puce Snapdragon 800 pourtant réputée. Nous avons également rencontré, lors du test, un bug qui s’est répété malgré la réinitialisation de l’appareil: le clavier tactile ne disparait pas lorsqu’on quitte l’application SMS en appuyant sur le bouton ‘Home’. Il faut appuyer une deuxième fois sur ce bouton central, alors qu’on est déjà sur l’écran d’accueil. Très irritant…

Mise-à-jour – 14 février: depuis la mise-à-jour système, le problème de clavier avec les SMS a disparu. En revanche, les problèmes de mise-au-point de l’appareil photo demeure.

Nokia: la mise-à-jour Lumia Black débarque en Belgique

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 10 janvier 2014 09h36 | Ajouter un commentaire

Les possesseurs d’un Nokia Lumia peuvent recevoir, dès ce vendredi 10 janvier (pour les 1020 en tout cas), une mise à jour logicielle baptisée « Black ».

 

Quoi de neuf ?

Dossier d’application (via le téléchargement d’une application). Pour grouper des applications et des paramètres similaires dans un seul dossier, et les rendre accessibles avec une vignette distincte sur votre écran d’accueil. Si vous appuyez sur le dossier, il ouvre un nouvel écran avec la liste d’applications qu’il contient. Pas très rapide et pas très pratique.

• Le Bluetooth « Low Energy » est maintenant activé sur toute la gamme Windows Phone 8 Lumia pour pouvoir profiter des gadgets compatibles, tels que la montre de course intelligente Adidas MiCoach.

Nokia Refocus (à télécharger). Bientôt disponible sur tous les smartphones Lumia avec 1 GB de RAM ou plus et le système d’exploitation Windows Phone 8 (Lumia 820 ; Lumia 920 ; Lumia 925 ; Lumia 1020 et Lumia 1520).

Nokia Projecteur (à télécharger). Vous pouvez partager du contenu figurant à l’écran de votre téléphone sur un écran d’ordinateur, par exemple. C’est désormais plus facile que jamais avec Nokia Projecteur : il suffit de scanner un code QR avec votre Lumia sur www.photobeamer.com (qui existe depuis longtemps).

Nokia Carnet de voyage. Cette application a été présentée à la fin 2013, notamment pour le Lumia 1520. Désormais, les autres utilisateurs d’un Lumia en profitent également. Nokia Carnet de voyage organise vos photos pour vous, de manière chronologique et géographique.

Nokia Camera. Cette application photo combine la Nokia Pro Camera et la Smart Camera afin de simplifier vos prises de vue. Cette application est disponible sur les smartphones Lumia PureView depuis l’année dernière, mais elle arrive maintenant sur le reste de la gamme WP8 Lumia. La dernière mise à jour Nokia Camera contient également un soutien du format DNG brut (RAW) pour les utilisateurs d’un Lumia 1020. Cette fonctionnalité est déjà disponible pour le Lumia 1520. Le format DNG est synonyme de fichiers photo non compressés et non travaillés.

Nouvelle génération des algorithmes de prise de vue. La mise à jour Lumia Black « améliore la qualité de l’image« , surtout sur le Lumia 1020. Les améliorations incluent entre autres un algorithme de suréchantillonnage, qui permet d’obtenir une image plus naturelle à l’œil en diminuant le bruit et tout en garantissant une netteté exceptionnelle sur vos photos.

Il y a d’autres petites améliorations, qui manquaient à un OS digne de ce nom:  les sonneries personnalisables pour chaque contact, la possibilité de fermer des applications au sein de l’affichage multitâche et de bloquer la rotation de l’écran à votre convenance.

 

Comment mettre à jour ?

La mise à jour Lumia Black a commencé à être déployée pour les smartphones Lumia 1020 et Lumia 925. D’autres modèles de la gamme Nokia Lumia Windows Phone 8 suivront dans les prochaines semaines.

Les Lumia vérifient automatiquement les mises à jour sur une base hebdomadaire. Ils préviendront leur utilisateur s’ils en repèrent une. Sinon, vérifiez manuellement en vous rendant dans Paramètres -> Mise à jour du téléphone. Elle se téléchargera (via Wi-Fi) et s’installera à partir de cet écran.