Sonos Play:1, l’enceinte « réseau » enfin accessible…

Par Mathieu Tamigniau dans Images et son, Test , le 25 novembre 2013 12h31 | Ajouter un commentaire

Depuis quelques années, Sonos règne plus ou moins seul en maître dans un domaine bien précis, que nous appellerons « système musical en réseau ».

Il est en effet l’une des rares marques à proposer des enceintes de bonne qualité à relier au réseau domestique (votre Wi-Fi, pour faire simple), et qui fonctionne uniquement avec les applications prévues par le constructeur.

Après avoir installé et configuré (un modèle de simplicité) votre ou vos enceintes, il suffit de lancer l’application – prenons le (bon) exemple de l’iPad – pour profiter de toute la musique possible et imaginable.

 

L’application rassemble toute votre musique

L’appli Sonos est ce qu’on peut appeler un « agrégateur de musique ». Elle peut rassembler et donc diffuser sur la ou les enceintes reliée(s) au réseau:

  • La musique présente sur votre iPad/iPhone/Android/PC/Mac
  • La musique d’une bibliothèque distante, par exemple celle de votre ordinateur, pour autant que celui-ci est relié au même réseau (il suffit de définir un ou plusieurs dossiers)
  • Par extension, n’importe quel dossier d’un disque dur, s’il est relié au réseau.
  • Des stations de web radio, via TuneIn qui est intégré.
  • La musique et les playlistes de votre compte Spotify, Deezer, etc (pour autant que vous ayez un abonnement)

En fait, il est difficile de ne pas trouver son compte: toute votre musique, plus toutes les radios du monde entier: vous pourrez tout diffuser à partir de l’application Sonos, qui est de plus en plus pratique et agréable à utiliser.

 

Son et design soignés

Sonos, depuis le début, soigne la qualité du son, le design et la finition. D’où un prix assez élevé jusqu’alors: 399€ pour le Play:5, 299€ pour le Play:3. Avec le Play:1, qui ne coûte « que » 199€, le constructeur s’attaque donc à une cible plus large.

Rassurez-vous: dans une pièce standard (un salon par exemple), le Play:1 est largement suffisant. Les basses sont étonnamment justes et les aigus, précis. Seule concession: il n’y a pas de simulation de stéréo, contrairement aux autres modèles, qui parviennent à « envoyer » le son à droite et à gauche à partir d’une enceinte unique.

Elle est aussi compacte que discrète, et se fond dans n’importe quel intérieur.

 

Le multiroom

199€, ça reste une somme, mais Sonos a un atout de plus comparé à une simple enceinte reliée en Bluetooth à votre smartphone ou votre tablette: son application gère le multiroom. C’est un terme utilisé pour évoquer la possibilité de diffuser des musiques différentes dans chaque pièce équipée d’une enceinte.

Lounge dans la salle de bain, électro dans la salle de fête, chanson française dans la cuisine… tout est possible, même la mise en stéréo de deux enceintes dans une même pièce.

Tout est modulable, et vous pouvez construire votre système au fur et à mesure.

 

Le Bridge est gratuit

Attention, cependant, il n’y a pas de liaison directe possible en Bluetooth: il faut utiliser le réseau local pour accéder aux enceintes. A moins de trimballer un routeur en vacances, ça va être compliqué d’emporter partout son système Sonos.

Enfin, sachez que les enceintes Sonos ne se connectent pas elles-mêmes au réseau sans fil. Il faut passer par un Sonos Bridge, dont le prix a enfin diminué (mais reste à 49€), ou les relier directement au routeur avec un câble réseau. Cependant, j’ai remarqué qu’actuellement, sur le site belge de Sonos, le bridge est offert à l’achat d’une enceinte.

 

Conclusion

Sonos a bien fait de faire un petit frère aux Play:3 et Play:5. La version 1, à 199€, est certes une enceinte un peu moins puissante, mais garde un design et une finition soignés. Surtout, elle fonctionne avec la même application, qui est complète, pratique à utiliser et d’une grande évolutivité car régulièrement mise à jour.

Sonos rend donc accessible un système très pointu de diffusion et de gestion de sa musique, sans faire de compromis sur la qualité du son. Seul bémol: l’application et la mise en réseau sont indispensables…

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire