Garmin HUD: le GPS s’intègre dans votre pare-brise

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité, Pratique, Test , le 21 novembre 2013 18h44 | Ajouter un commentaire

On parle de plus en plus de HUD, pour Head Up Display, ou Affichage Tête Haute, en français. Une technologie qui vient de l’aviation militaire: la projection d’information de navigation devant les yeux du pilote, pour ne pas qu’il doive détourner la tête du ciel en regardant des écrans de contrôle.

C’est au tour du GPS pour voiture de s’y mettre, et c’est Garmin qui dégaine, avec le HUD (149€), qui est un accessoire et non un GPS à part entière.

 

Projection d’informations sur le pare-brise

L’idée est de projeter des informations de navigation sur votre pare-brise, à l’aide d’un petit appareil à placer sur le tableau de bord, derrière le volant. Il est livré avec une petite vitre en plastique, à clipser au-dessus, si vous préférez ne rien projeter sur votre pare-brise (mais je vous la déconseille).

Vous garderez donc les yeux rivés sur la route, tout en voyant les indications suivantes:

  • Une ou plusieurs flèches avec le sens de la prochaine bifurcation et/ou la bande de circulation à tenir
  • La distance restante avant cette bifurcation ou ce changement de bande
  • Le temps restant avant l’arrivée
  • La vitesse du véhicule par rapport à la vitesse autorisée, avec un point rouge si vous la dépassez

 

Comment ça marche ?

Le HUD de Garmin ne fonctionne qu’avec des smartphones (ou des tablettes, mais on s’en sert nettement moins comme GPS) équipés de l’une des applications GPS suivantes: GPS Garmin StreetPilot Onboard (79€ sur iPhone pour l’Europe de l’Ouest) ou Navigon (90€ sur l’iPhone pour l’Europe, 69€ pour le Benelux).

Vous l’aurez compris: le HUD est un affichage complémentaire de celui du smartphone. Ce dernier, indispensable au fonctionnement du HUD, sera idéalement placé sur une grille de ventilation ou sur le tableau de bord (avec la nécessité d’un support adéquat), mais pas sur le pare-brise. Car le but est de garder les yeux sur la route, et de ne pas être ébloui la nuit. En réalité, vous pouvez garer le smartphone en poche, ça marchera aussi bien.

 

Le smartphone communique avec le HUD

Il faut donc configurer le trajet sur l’application du smartphone, qui transmet elle-même au HUD (en Bluetooth) les informations de navigation qu’il est capable d’afficher. Au préalable, il faut donc appairer votre smartphone avec le HUD, mais ça se fait très simplement via le menu Bluetooth.

Pour en finir avec l’aspect pratique, sachez que ce petit accessoire nécessite une alimentation permanente. Heureusement, l’allume-cigare fournit offre un port USB supplémentaire pour recharger en même temps votre smartphone.

 

Efficace et performant

Voilà pour le principe de fonctionnement. Et oui, une fois que c’est connecté et configuré, ça marche assez bien.

Le HUD, que nous avons simplement déposé sur notre planche de bord, derrière le volant, projette sur le pare-brise les infos. Une grosse épaisseur de caoutchouc fera en sorte de le maintenir au bon endroit, dans la bonne position (il est composé de deux parties, dont l’une est orientable).

Les infos se mettent immédiatement à jour, c’est rapide et performant. Couplées aux instructions vocales de l’application, cela remplace effectivement et correctement un GPS classique. Du bon travail de Garmin.

 

Plus sécurisé ?

Détourner la tête de la route pour regarder un GPS ou un smartphone équipé d’une application GPS, cela peut être dangereux si le trafic est dense, ou si vous êtes en centre-ville. Ça l’est forcément moins avec la « vision tête haute » proposée par Garmin grâce à cet accessoire surprenant.

Cependant, votre attention est tout de même altérée car vos yeux effectuent la mise-point sur la vitre, au lieu de le faire sur la route, qui devient floue. Il y a donc une perte de contact visuel avec l’environnement extérieur, même si elle est moindre.

 

Conclusion

Chouette innovation que ce Garmin HUD, une première du genre. Ce petit boitier à déposer sur votre tableau de bord fait bien son job: il projette quelques informations de navigation sur le pare-brise, de manière très ergonomique, pour vous éviter de détourner votre vision de la route lorsque vous regardez l’écran de votre GPS.

Le HUD peut s’avérer très pratique, pour ceux qui utilisent le GPS toute la journée, ou pour ceux qui ont un monospace dont le pare-brise (et donc le smartphone affichant la carte) est très éloigné.

Pour les utilisateurs occasionnels, il n’est pas vraiment indispensable, d’autant qu’il est un peu encombrant (un appareil de plus à alimenter, à garder dans la voiture, à poser sur la planche de bord), et qu’il est loin d’être autonome: il faut un smartphone à côté, avec une application que l’on pas forcément déjà achetée (et qui coûte minimum 69€), et idéalement, un support pour ce smartphone (comptez 10€ environ pour un modèle universel bas de gamme).

Son prix à lui (149€) s’avère également assez élevé, mais c’est le prix de l’innovation.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire