Le smartphone pour « vieux » est-il vraiment smart ?

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité, Pratique, Test , le 19 juillet 2013 16h36 | Ajouter un commentaire

Le suédois Doro a pour ambition de rendre les téléphones et les smartphones les plus accessibles possible. Ses appareils s’adressent particulièrement aux personnes âgées, à celles qui ont des petits (ou des gros) problèmes de vue ou d’ouïe… ou plus simplement à tous ceux que les smartphones effraient, mais qui souhaitent tout de même les utiliser. Lancé en 2007, la société a écoulé, en juin 2013, 4 millions de téléphones.

Le Doro PhoneEasy 740 est le premier smartphone de la marque. Il s’agit d’un téléphone coulissant qui tourne sous  Android, le système d’exploitation ouvert de Google. Mais n’essayez pas de reconnaître quoi que ce soit: la version 2.3 – assez ancienne – a été complètement remaniée pour en simplifier au maximum l’utilisation.

 

Avant tout, un téléphone

Le PhoneEasy porte bien son nom: toutes fonctions de base du téléphone sont facilement accessibles, et facilement utilisables. Il est équipé de larges touches bien espacées, d’un écran contrasté et d’une sonnerie puissante. La fréquence du son, fortement amplifiable, peut être ajustée pour s’adapter aux différents types de déficiences.

Le socle de recharge et la petite lanière devrait plaire à certaines personnes: il sera difficile de le perdre, d’autant plus qu’il mesure 116 x 56 x 18 mm, pour 150 grammes.

 

Votre sécurité, ça compte

Les téléphones Doro ont tous, au dos, une touche de secours. Si vous activez et configurez cette option (avec au maximum 5 contacts à choisir), vous pourrez accéder en une pression de trois secondes au mode « Assistance ».

Dès lors, votre téléphone tente de joindre les 5 contacts choisis. Première étape: envoi d’un SMS avec le message de votre choix. Directement après: un appel est effectué, dans l’ordre, jusqu’à ce qu’un des contacts décroche. Le téléphone se met alors « en mains-libres »: l’idée est que vous êtes à terre, en détresse, et que vous puissiez entendre ce que l’on vous dit, et répondre, sans tenir le téléphone à l’oreille.

Il y a également l’ICE, pour « In Case of Emergency ». C’est ce que pourrait consulter les premiers secours, s’ils trouvent votre appareil. En allant dans les « contacts », ils tomberont automatiquement, en haut de la liste, sur votre fiche de santé. Il vous faudra bien entendu la remplir à l’avance, avec toutes les données importantes pour votre santé, et les contacts à prévenir.

 

Localisation: pas au point

En théorie, mais ce n’est pas inscrit dans le manuel, le mode Assistance envoie également, par SMS, un lien vers une page web indiquant la position de la personne en détresse, grâce au GPS intégré, qui ne sert donc qu’à ça.

Le hic, c’est qu’après plusieurs essais, le seul SMS reçu est « Attente de la position GPS ». Une option pas encore au point, visiblement, mais pourtant très intéressante. Dommage.

 

« Doro Experience »

C’est le premier mobile du fabricant suédois à être équipé de « Doro Experience », une interface simplifiée que Doro a conçu pour les seniors. C’est d’abord le menu de votre téléphone, archi simplifié avec très peu d’options.

C’est ensuite un site web pour personnaliser à distance cette interface et son contenu. Rendez-vous sur www.doroexperience.com. Vous pourrez alors configurer votre adresse email favorite, au lieu d’être obligé d’utiliser @doromail.com, créée par défaut quand vous configurez pour la première fois votre téléphone. Mais la synchronisation d’un autre compte mail, qui n’est pas paramétrable, a des ratés. Soit elle est extrêmement lente, soit elle ne fonctionne pas. Bref, ce n’est pas l’idéal…

Il est possible de modifier le calendrier, gérer les contacts et les tâches, mettre les paramètres d’assistance.

 

Quelques applications

Vous pourrez également installer certaines applications choisies par Doro. Elles sont très peu nombreuses (Le Monde, Libération, Lampe Torche, etc), comparées aux millions d’applications disponibles sous Android. C’est donc la base de la base, mais il s’agit d’applications développées par Doro, pour qu’elles soient utilisables facilement sur le 740. Et c’est le but, finalement.

Mais retenons surtout l’idée principale du site de Doro Experience: permettre à un proche, plus à l’aise avec les nouvelles technologies, de gérer le smartphone à distance. Et ça, ça marche plutôt bien, et la réactivité du téléphone est excellente (quelques secondes plus tard, le contenu est modifié).

 

Petit écran, petit appareil photo

Le 740 est équipé d’un petit appareil photo de 5 MP, qui n’est franchement pas terrible. L’écran de 320 x 480 pixels, très peu détaillé, n’affiche de toute façon pas grand-chose. A nouveau, ce n’est pas le but premier.

Remarque importante pour les utilisateurs d’appareils auditifs: ce mobile a la classification M3/T4 ou plus, ce qui signifie qu’il est compatible avec la plupart des appareils auditifs via la technologie Bluetooth 4.0.

 

Conclusion

Vendu plus de 200 euros, le Doro PhoneEasy 740 est avant tout un téléphone facile à utiliser, avec des paramètres d’assistance en cas de détresse (à l’aide du bouton au dos). Et il remplit très bien ces missions.

Est-ce un smartphone ? En 2013, ce n’est pas vraiment le terme adéquat. C’est plutôt un téléphone avec des options supplémentaires. Les rares fonctions « smartphones » intégrées sont tellement simplifiées que pratiquement inutilisables.

Disons que vous pourrez tenir un calendrier, surfer, envoyer des emails (à partir d’une nouvelle adresse Doromail, car notre test avec un adresse Gmail a perturbé l’application ‘Courrier’), aller sur des applications d’actualité (françaises…), réécouter des podcasts de radios (françaises), prendre et envoyer une photo. C’est à peu près tout.

Et l’expérience n’est pas des plus réjouissante: l’écran est peu précis (peu de pixels), et les caractères volontairement grands. Photos et sites web ne sont pas très faciles à observer.

Mon impression finale: pour le même prix, vous avez un Windows Phone ou un Android Phone de meilleure qualité. Un peu plus compliqué à utiliser (quoi que) en tant que téléphone, mais au moins, c’est un vrai smartphone. Le Doro PhoneEasy 740 est surtout intéressant pour son côté « Assistance », et donc réservé aux personnes âgées, ou celles à fort risque d’arrêt cardiaque, de chute, etc… Mais qui souhaitent tout de même effleurer le côté « smart » des téléphones actuels.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire