Firefox lance son smartphone: un pari fou ?

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 27 janvier 2013 14h57 | Ajouter un commentaire

On parle de plus en plus d’écosystèmes dans le monde des nouvelles technologies. Les géants de l’informatique et du web proposent (ou vendent) de plus en plus services pour vous fidéliser.

Apple le fait depuis longtemps. Vous avez un iPhone, donc c’est plus simple d’acheter musique, film et série sur iTunes, de synchroniser les photos avec iPhotos sur un Mac, de faire des appels vidéo avec FaceTime, etc…

 

Apple, Google et Microsoft ne sont plus seuls

Malgré la présence de Google et de Microsoft, avec leurs innombrables logiciels et services, qui touchent pratiquement tout le monde, d’autres acteurs entrent dans la danse.

Facebook, par exemple, à partir d’un réseau social, a construit un petit écosystème, pour l’instant uniquement logiciel. Il y a le calendrier, la messagerie instantanée (et bientôt la VoIP), des jeux, des applications, etc… On a longtemps parlé d’un Facebook Phone, mais il ne s’agit visiblement que de rumeurs.

 

Firefox OS !

La dernière surprise en date: Firefox OS! Et ce n’est pas une rumeur: deux smartphones débarquent dans les prochains mois. Le navigateur de la société Mozilla a toujours voulu être plus qu’une porte d’accès à internet. C’est lui qui a lancé l’idée des « extensions », des options à télécharger pour améliorer votre navigateur, il y a déjà dix ans.

C’est le constructeur chinois ZTE qui fabriquera le Keon et le Peak, deux smartphones tournant sous Firefox OS. Il est probable qu’ils joueront la carte « prix plancher » pour se frayer une place dans un premier temps. Le Keon est un modèle 3,5 pouces avec un capteur photo de 3 mégapixels, tandis que le Peak embarque un écran de 4,3 pouces et un capteur de 8 mégapixels.

 

D’où viendront les applications ?

Pour se faire une place sur un marché très concurrencé, il faut attirer les développeurs, pour qu’ils proposent de bonnes applications. Car c’est le nœud de la guerre des systèmes d’exploitation pour appareils mobiles.

Le discours de Mozilla est simple : « si vous savez développer un site web, vous saurez développer une application pour Firefox OS ».

En fait, les sites pourront devenir des applications. A bien y réfléchir, c’est logique: certaines applications sont créées à partir de site web, comme celle de Facebook.

 

Pas de contrôles « à la Apple »

Les sites actuels pourront d’ailleurs être adaptés pour tirer parti du système. Certains pourront même déclencher la fonction appel, envoi de SMS et faire des liens avec d’autres fonctionnalités.

Dernière info importante: tout comme Android, Firefox OS laissera les développeurs distribuer leurs applications librement, sur le Marketplace ou depuis leur propre site. Pas de contrôle avant mise en ligne, comme le fait Apple.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire