Caméra 3D, Portable 3D… Sony annonce la couleur pour 2011

Par Mathieu Tamigniau dans Images et son, Mobilité , le 28 février 2011 18h07 | Ajouter un commentaire

Sony doit populariser la 3D. Il en est pratiquement à la base, et aimerait tellement que ses BluRay 3D, sur ses lecteurs dédiés ou sa PlayStation 3, puissent servir à vendre ses téléviseurs 3D, toujours équipés de lunettes, l’un des derniers freins probables au décollage de cette technologie amusante sans être indispensable.

Pour justifier l’achat d’un nouveau téléviseur 3D (environ 1.200 euros pour une diagonale classique de 42 pouces), Sony a donc tout intérêt à multiplier les sources (les contenus) 3D. D’où la sortie d’une caméra Handycam 3D, la HDR-TD10E, et le PC « portable » Vaio F Series, présentés lundi à la presse par Sony, parmi tant d’autres choses.

hdr-td10e-zilver-kindHandycam à 1.600 euros

Le gabarit de cette caméra reste assez proche des autres modèles, même si les deux objectifs côte-à-côte augmentent forcément la largeur. Son prix est conséquent: 1.600 euros ! Mais c’est l’un des rares modèles disponibles pour l’instant, même si JVC a également un modèle, que je n’ai jamais pu observer ni essayer.

A ce prix-là, soyez rassuré… ça marche. L’effet 3D est bien présent lorsque vous diffusez l’image sur un écran 3D et, bien sûr, que vous portez les lunettes. Difficile de juger de la qualité de l’image à l’intérieur, mais Sony est réputé pour ses caméscopes. Et ma foi, étant filmé, je peux vous assurer qu’en agitant la main vers les objectifs, je la voyais clairement s’approcher de moi sur la télévision connectée au caméscope. Ca marche donc, et c’est plutôt amusant. Mais à ce prix, ce caméscope ne popularisera pas la 3D…

f21_h05_b_hero03Vaio F à 2.000 euros

A côté de la caméra, l’autre star 3D de la conférence de presse était le Sony Vaio F. Une série haut de gamme (2.000 euros…) pour l’un des meilleurs constructeurs de PC portables, au niveau du design et de la qualité de fabrication. Même si dans le cas présent, on parle plus d’un transportable, tant l’appareil est énorme et l’écran (3D, donc) très épais. L’autonomie n’est même pas mentionnée mais ne doit pas dépasser l’heure de fonctionnement autonome. Le design est élégant, comme souvent, mais les dimensions et les lignes sont… « too much »

Ce sacrifice de la « portabilité » cache une configuration impressionnante pour un portable de 16 pouces: nouveau processuer Intel i7, Nvidia GT 540 M, graveur Blu-ray, écran LED Full HD 3D, USB 3.0, etc… A nouveau, pas de miracle, vous aurez besoin de ces satanées lunettes 3D, toujours aussi lourde et encombrantes en ce qui concerne Sony (à ce titre, Panasonic a réussi un modèle plus fin et plus léger). Un drôle d’ordinateur, donc, difficile à vendre à mon avis.

Conclusion concernant la 3D

Alors, cela va-t-il suffire à faire entrer la 3D dans nos salons ? Pas encore, à mon avis. La 3D, même si elle apporte un sentiment d’immersion indéniable, n’est pas la révolution que la HD a été, poussant les gens à investir dans un nouvel écran de télévision. Si les prix diminuent, en revanche, ce côté gadget pourrait séduire les amateurs. Ce sera sans doute pour 2012, car comme le Blu-ray (lecteur à 800 euros il y a quelques années), le prix des nouveautés technologiques diminuent invariablement depuis des années.

pj10-projectie-tentCaméra avec projecteur intégré

En dehors de la 3D, Sony a présenté une amusante caméra avec projecteur intégré. Plus abordable (à partir de 650 euros pour la mémoire flash de 16 Go), elle est équipée d’un écran LCD pivotant dont le revers intègre un pico-projecteur. Malgré la compacité de la chose, l’effet est satisfaisant dans un environnement sombre. Un mur blanc et une certaine pénombre: vous voilà capable de montrer à tout le monde vos derniers films. La diagonale sera de maximum 1,5 mètres et la qualité ne sera pas miraculeuse, mais acceptable. Pour le son, par contre, il faudra tendre l’oreille.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire