Nokia laisse tomber Symbian pour Windows Phone 7

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 11 février 2011 12h13 | 3 commentaires

Décidément, cette semaine a chamboulé pas mal d’idées reçues ou de grandes annonces faites en 2010. HP avait prévu de s’allier avec Microsoft pour des tablettes Windows. Depuis mercredi, on sait qu’il jouera cavalier seul, après avoir racheté Palm, et proposera dès 2011 ses propres smartphones et tablettes, et les OS qui vont avec (webOS, qui vient de Palm).

nokiaMais vendredi matin, Nokia et Microsoft ont quelque peu volé la vedette à HP. L’annonce est moins forte, et passera sans doute inaperçue, mais elle a son importance. Les deux géants s’allient pour concurrencer enfin le marché des smartphones, bien tenu par Apple et Google Android. Une annonce qui me rassure: chaque Nokia que j’ai testé récemment m’a déçu au niveau de son OS. Il s’agit (encore) de Symbian, que le constructeur finlandais traine comme un boulet après avoir racheté cette interface qui a pourtant équipé les premiers smartphones, ceux du Nokia 6600, entre autres (voir photo).

Symbian^3 équipe les très beaux et très chers smartphones actuels de Nokia (N8, C7), qui reste N.1 des ventes grâce aux nombreux modèles bon marché vendus dans le monde entier. Ce pourrait être la dernière version d’un OS qui n’a pas réussi à franchir le pas du tactile, alors qu’il était basé sur des touches. Et que Nokia, de l’aveu même d’un responsable que j’ai rencontré il y a quelques semaines, « ne voulait pas bouleverser les habitudes de ses clients fidèles« . Un pari manqué, donc, puisque la stratégie à long terme de Nokia, concernant les smartphones, est désormais liée à Microsoft et son excellent OS : Windows Phone 7.

nNokia change de cap

Cette annonce est la principale mesure d’une « nouvelle direction stratégique » que Nokia a dévoilée en amont d’une journée d’investisseurs ce vendredi à Londres et qui est destinée à relancer le groupe. Si je trouve que c’est une excellente idée (utiliser Windows Phone 7), ce n’est pas le cas des investisseurs : l’action Nokia a reçu une correction en Bourse et à 10h45 le titre chutait de 8,2% à 7,49 euros.

La nouvelle stratégie de « large partenariat stratégique avec Microsoft » vise à bâtir « un nouvel écosystème » pour les téléphones mobiles avec Windows Phone comme « principal » système d’exploitation des smartphones. Symbian ne serait donc pas abandonné complètement ? Cela pourrait se comprendre, vu les sommes investies dans les dernières versions, depuis des années.

Coïncidence ? Le nouveau CEO de Nokia, depuis septembre, est le canadien Stephen Elop, un transfuge de Microsoft. Hélas, cette « nouvelle stratégie » implique des suppressions « substantielles » d’emplois « à plusieurs endroits » dans le monde. Sans doute les développeurs de Symbian. Une triste nouvelle qui va réjouir les investisseurs et relancer le titre en bourse. Ils ont eu peur de l’alliance avec Microsoft, les suppressions d’emploi devraient les rassurer, c’est la logique cynique du capitalisme.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire