HP sort le grand jeu: smartphones, tablette et OS !

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 9 février 2011 21h54 | 2 commentaires

HP sort ses griffes et se distancie de Microsoft, alors que l’on pensait à une alliance HP/Windows pour les tablettes. Lors d’une conférence de presse, mercredi soir, de belles annonces ont été faites: en ayant racheté Palm, HP devient un vrai concurrent aux iPhone, Android Phone et autres tablettes. Des smartphones HP Pre (remplaçant les Palm Pre), un OS (sur base du travail de webOS, par Palm) pour téléphone et pour tablettes, et une tablette: la Touchpad.

Dans un monde très concurrencé, les géants du web et de l’informatique tentent de fidéliser les clients, on le sait, avec des applications et des appareils compatibles (Google avec Gmail, Android, etc ; Apple avec iOS, l’iPod/Phone/Pad et iTunes ; Microsoft avec Windows Phone 7 et Xbox, etc). HP est donc l’un des petits derniers dans ce domaine.

Les responsables de cette Touchpad ont misé sur la compatibilité avec les HP Pre 3. La tablette ne sera pas 3G (dans un premier temps), mais communiquera complètement avec les téléphones de la marque. Le plus grand vendeur d’ordinateur au monde veut donc créer un nouvel univers nomade pour l’utilisateur qui ne veut pas de celui d’Apple ou de Google. Un pari risqué, mais on le sait, la concurrence est toujours la bienvenue pour l’innovation et la baisse des prix.

Détails (avec AFP)

« TouchPad a plus qu’un joli minois« , a dit l’ancien patron de Palm Jon Rubinstein lors d’une conférence de présentation à San Francisco. « Le TouchPad, c’est tout ce qui vous concerne: la façon dont vous travaillez, dont vous vous amusez, et dont vous restez en contact avec ce qui compte le plus pour vous« , a-t-il ajouté.

C’est le premier appareil estampillé HP à utiliser le système d’exploitation webOS, inauguré par Palm avec son téléphone multifonctions Pre, sorti il y a deux ans, qui s’est avéré un succès critique mais un échec commercial.

Le Pre n’ayant pas permis de relancer Palm, HP a finalement racheté ce dernier l’an dernier pour 1,2 milliard de dollars. L’ancien PDG de HP avait expliqué dès le début qu’il se réjouissait surtout de mettre la main sur les brevets de Palm, ainsi que sa direction.

« Personne n’a réussi à approcher l’expérience que nous avons créée avec webOS« , a souligné mercredi M. Rubinstein, qui autrefois avait également travaillé sur la gamme iPod d’Apple.

Le TouchPad pèse autant que l’iPad, 680 g, et est doté d’un écran d’une taille équivalente de 9,7 pouces (diagonale de 24,5 cm). Il est équipé d’un microprocesseur Qualcomm ultrarapide, selon M. Rubinstein, qui a également vanté les possibilités multitâches de l’appareil et l’intégration du programme de lecture vidéo Adobe Flash, exclu par Apple.

Enfin il est doté d’une caméra que, selon des rumeurs de presse Apple, se préparerait à ajouter dans la deuxième version de l’iPad.

> Vidéos et photos sur le site de Engadget

eng

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire