Jeu vidéo: Mass Effect 2 s’invite sur PS3, et il fait bien

Par Mathieu Tamigniau dans Divers , le 31 janvier 2011 18h13 | Ajouter un commentaire

me2La franchise Mass Effect est éditée par Electronic Arts et développée par Bioware. Jusqu’à présent, elle ne concernait que les possesseurs de Xbox 360 (et de PC). Le deuxième volet est désormais accessible aux joueurs de PlayStation 3.

Je ne connaissais pas cette série, pour être honnête, et dès lors, je m’inquiétais d’être plongé correctement dans l’histoire de ce jeu de rôle dont le théâtre est un futur très lointain, avec voyages galactiques, planètes exotiques et manoeuvres politiques intersidérales. Bref, on n’est pas loin de l’univers d’un Star Wars.

Heureusement pour les incultes comme moi, le début du jeu est une remise en contexte générale de l’histoire, qui dure son petit quart d’heure. Trop long ? Pas vraiment, car le comics qui vous l’explique est bien foutu, et qu’il faut faire quelques choix qui orienteront la suite de votre progression.

Après, vous incarnez le commandant Shepard qui se réveille après deux ans de « coma » et de réparation. Et là commence votre longue quête, dont je ne peux vous parler sans spoiler la riche trame du scénario, l’un des points forts du jeu. Les univers sont riches et variés, tout comme les combats. Avec sa vue typique (à l’épaule), le jeu ne manque pas d’action et de scènes de combat.

me1Commando

Particularité: vous menez un « commando » composé de plusieurs acolytes, qui vous suivent et se battent seuls, mais auxquels vous pouvez assigner des ordres de combat spécifiques, en fonction de leur spécialité. Cela paraît compliqué au premier abord, mais vous comprendrez vite le truc. La visée semi-automatique (bienvenue lors d’un contrôle au joystick) est bien calibrée, ni trop simple, ni trop compliquée. Les pouvoir spéciaux sont très variés, et progressifs. Jeu de rôle oblige, il y a de l’expérience à acquérir et des compétences à développer.

D’un côté, Mas Effect 2 me fait penser à un Uncharted: le scénario est plutôt linéaire, tout comme le déroulement d’une mission. Il n’y a pas d’autres choix que de se débarrasser des méchants pour atteindre son objectif. D’un autre côté, les possibilités de combats, les armes, les pouvoirs, les univers (plusieurs galaxies, tout de même…) sont nettement plus variés et nombreux – même si forcément, la réalisation est moins parfaite qu’Uncharted, qui se rapproche volontairement du cinéma, visuellement parlant.

Conclusion

Quelle bouffée d’oxygène. Original et doté d’un scénario long mais bien ficelé (au minium 25 heures, sans faire toutes les quêtes annexes), Mass Effect 2 vous changera les idées si tous les gros blockbusters actuels vous paraissent redondants. Avec deux arguments supplémentaires: la réalisation est pratiquement sans défaut et le contenu supplémentaire est téléchargeable gratuitement (près de 5 heures de jeu supplémentaire) sur cette version PS3, que vous trouverez à environ 50 euros.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire