Voici les tablettes qui vont enfin concurrencer l’iPad

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 7 janvier 2011 17h33 | 2 commentaires

Le CES, c’est 126.000 visiteurs, 2.700 exposants et près de 150.000 mètres carrés de surface d’exposition. Les portes sont ouvertes depuis jeudi et se refermeront dimanche.

ballPetite question, très facile: qui est la star de l’année du plus grand salon dédié aux nouvelles technologies ? Les tablettes, bien entendu… Des gros constructeurs aux petits indépendants qui ont cassé leur tirelire pour se payer une place, on y trouve près d’une centaine de tablettes exposées.

Et au-delà du matériel présenté, on sait que c’est l’OS qui compte. Dans le cas présent, c’est celui de Google: Android 3.0, baptisé nid d’abeille, sera dédié aux tablettes. Le produit n’est pas fini, mais de ce qu’on a pu voir sur la tablette Xoom de Motorola, c’est assez différent des précédents Android. La navigation semble se faire à l’horizontale, avec des panneaux que l’on customise d’applications et que l’on fait défiler. Rien de révolutionnaire, mais j’ai vu un excellent gestionnaire des tâches. Le tout a l’air très rapide mais c’était une version démo, sans doute boostée.

La Xoom, qu’on prononce Zoom, de Motorola

Motorola, en pleine renaissance grâce à ses smartphones sous Android, a frappé fort en présentant la XOOM, qui tournera (elle sort fin mars) sous Android 3. Il a la primeur pour ce nouvel OS et proposera donc la première tablette équipée.

Elle est à peine plus petite et plus fine que l’iPad, mais elle plus allongée car elle n’utilise pas un format 4:3, mais un format 16:10. Son écran 10,1″ possède ainsi une résolution de 1280×800 px. Elle fait exactement le même poids que l’iPad 3G, 730 grammes.

RIM PlayBook

L’autre tablette qui fait mouche au CES : le PlayBook de RIM, ceux qui fabriquent les BlackBerry. D’après les prises en main réalisées par Engadget et Gizmodo, le PlayBook est très impressionnant. Le terminal est rapide, confortable et intuitif à utiliser. Le multitâche fonctionne apparemment bien : les applications tournent pleinement en arrière-plan, même les vidéos et jeux continuent de fonctionner.

Oui, mais…

Tout ça a l’air super: enfin une vraie concurrence à l’iPad ! Oui mais… les analystes s’attendent à des déceptions: « les choses sous Android ne seront pas mûres avant 2012 (..) et même le matériel sous Windows ne sera pas bon avant Windows 8 ». En parlant de Microsoft… Vous allez croire que je ne l’aime pas… Mais sur les tablettes, franchement, ils ont à nouveau raté le train. Peut-être que dans 3 ans, je vous parlerai d’un Windows Tablet 9 qui sera enfin adapté. Pour l’heure, c’est toujours Windows 7, et le Microsoft s’étonne du peu d’engouement des constructeurs.

Et pourtant, Ballmer, le patron, a dit, et je le cite parce que ça vaut la peine: « Quel que soit l’appareil que vous utilisez, maintenant ou à l’avenir, Windows sera là« . Ca c’est de l’annonce, alors que Google présente Android 3… Habituellement, les systèmes Windows ont un cycle de renouvellement de trois ans, et manifestement Windows 8 n’est pas encore prêt, Microsoft se contentant de montrer ce qui pourrait constituer le prochain moteur de ses systèmes. Soit une carte mère et un processeur central très petit format. Du flou, donc.

Une petite pirouette en disant que la Kinect sur Xbox faisait un carton, et Microsoft s’en allait.

C’est tout pour les tablettes.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire