Pourquoi Apple ouvre son App Store pour Mac ?

Par Mathieu Tamigniau dans Images et son , le 17 décembre 2010 16h36 | 2 commentaires

appLe jeudi 6 janvier, Apple va ouvrir son App Store pour Mac. Drôle d’idée, me direz-vous. L’App Store pour iOS (l’OS de l’iPod Touch, l’iPhone et l’iPad) a été imaginé pour contrôler les applications disponibles sur ces appareils nomades assez cadenassés, afin d’en garantir la stabilité et, il est vrai, d’avoir la mainmise sur les téléchargements (avec commission). Mais il est vrai aussi que c’est un exemple de simplicité et de fonctionnalité, et que les mises à jour sont gérées de la même manière (on vous prévient quand votre application a besoin d’une update).

A mes yeux, c’était surtout pratique sur des OS « limités » comme iOS, avec lesquels on ne peut pas tout faire. Or, trouver des applications tournant sous Mac OS, c’est plutôt simple, et il en existe des millions. Un Mac App Store pourrait cependant apporter un outil de recherche et de classement de ces applications « vérifiées » par Apple, qui ne se privera pour se prendre une nouvelle commission. Or, avouons-le, on donne déjà pas mal de dollars à la firme à la pomme, avec des ordinateurs à 1.500 euros et des téléphones à 640 euros.

30 % pour Apple !

« Les développeurs Mac fixent le prix de leurs apps, conservent 70 % des recettes provenant des ventes, ne se voient pas prélever de frais pour les apps gratuites et n’ont pas à payer l’hébergement, le marketing ou les frais de système de paiement par carte bancaire« . Apple trouve donc une nouvelle source de revenu.

« L’App Store a révolutionné les apps mobiles« , a déclaré Steve Jobs dans le communiqué qui annonçait la chose. « Nous espérons faire la même chose pour les apps avec le Mac App Store, en permettant de trouver et d’acheter des apps de manière simple et ludique. Nous avons hâte de démarrer cela le 6 janvier. » Le Mac App Store est disponible pour les utilisateurs de Mac OS X Snow Leopard en tant que téléchargement gratuit via la fonctionnalité Mise à jour de logiciels.

Conclusion

Apple est fort critiqué par ceux qui ne connaissent pas les Mac, pour son côté « verrouillé ». L’instauration d’un App Store pour Mac n’arrangera pas les choses. Surtout si Apple la développe à outrance, forçant, qui sait dans 5 ans, tous les utilisateurs à passer par ce store pour installer des applications. Mais je vois trop loin: il s’agit juste d’un magasin d’application géré par Apple, avec les garanties (stabilité et mises à jour) et les verrous que cela comportent. Vous le savez à l’avance: à vous de choisir si vous optez pour des applications verrouillées mais stables (qui augmentent la mainmise d’Apple), ou si vous préférez votre indépendance. Je trouve cela très utile pour les débutants, les personnes âgées, les enfants ou les parents désirant contrôler les applications de leurs enfants…

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire