Le Walkman est mort, vive le Walkman !

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 26 octobre 2010 09h12 | Ajouter un commentaire

walkmanDepuis lundi, Sony a arrêté la construction de son bon vieux Walkman original à destination du Japon. Le vrai, celui avec des cassettes à bande magnétique. Les plus cools disaient « K7 ». Pour moi, la plus grosse info dans cette annonce, c’est d’apprendre que Sony produisait encore des Walkman à cassettes. Car contrairement à ce que beaucoup de médias ont lancé un peu trop vite, Sony construit et vend encore une large gamme de Walkman (avec la marque déposée Walkman), dont certains sont des lecteurs MP3, comme il en existe des centaines. Et il ne compte pas arrêter.

Pas fini !

J’ai contacté Sony Belgium et ils m’ont confirmé que des Walkman à cassettes étaient encore produits et vendus au reste du monde, et donc en Belgique aussi. Dans des quantités limitées, bien entendu. Il n’existe en réalité plus qu’un seul modèle à cassettes, en deux couleurs. Un autre modèle pour utiliser des Mini-Disc et quatre modèles de « Discman », ou baladeur CD. Le reste, c’est du numérique (MP3).

31 ans de succès au Japon

Toujours est-il que 31 ans après la sortie, Sony a annoncé la fin de la production de son « produit du siècle« , comme il l’appelle, pour le Japon, où il a vu le jour. Le TPS-L2 (référence original du Walkman) est sorti le 1er juillet 1979. Une vraie révolution: les Japonais pouvaient glisser un appareil lisant leur cassette dans la poche (ou l’accrocher à leur ceinture, nettement plus classe), et mettre sur leurs oreilles un casque. C’était le premier lecteur musical portable et peu encombrant. Il coûtait plutôt cher à l’époque: près de 15.000 francs belges, soit environ 375 euros. Et on dit l’iPod est cher…

Sony affirme avoir vendu plus de 220 millions de Walkman à cassette dans le monde en trente ans.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire