Samsung Wave vs. LG GD800 Mini : quel est le meilleur smartphone ?

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 18 juillet 2010 16h43 | Un commentaire>

On parle souvent (trop?) de l’iPhone d’Apple. Il existe pourtant de nombreux constructeurs qui sortent chaque trimestre de nouveaux modèles. Sur la table: le LG Mini (GD880) et le Samsung Wave (S8500). Deux constructeurs qui alternent les smartphones sous Android (l’OS pour téléphone de Google), et ceux sous un OS maison. C’est par ailleurs une politique commerciale que je ne comprends pas tout-à-fait: outre les importants frais de développement liés à ce genre d’OS, il est difficile pour le consommateur de juger une marque si elle s’éparpille de la sorte.

Avant on aimait (et on restait fidèle à) une marque car on y retrouvait, à chaque modèle, directement ses habitudes. Aujourd’hui, il faut s’y faire, ce n’est plus le cas (sauf pour Nokia, qui semble adopter une politique plus unilatérale pour l’instant).

Ce qui est bizarre, c’est que les constructeurs peuvent « customiser » Android, en ajoutant un couche graphique et une couche d’applications propres (même si cela complique souvent le téléphone). Ils peuvent donc sortir de nouveaux téléphones sous Android en vantant ses « exclusivités » par rapport aux autres modèles utilisant le même système d’exploitation. Cela devrait les conforter dans l’idée qu’ils ont fait le bon choix en adoptant Google Android.

lgLG Mini (GD880)

Bref, laissons ces considérations aux conseils stratégiques de ces multinationales, et revenons sur les deux objets du jour: Le LG Mini (GD880) et le Samsung Wave (S8500). Avec ce mini, LG sort un très beau téléphone, au design épuré. Un bel objet, qui ressemble parfois à un briquet vu ses dimensions atypiques (un peu épais et un peu étroit, alors que les autres téléphones s’aplatissent). L’écran du LG Mini est d’une grande finesse (854 x 480 pixels sur seulement 3,2 pouces), et d’une très belle luminosité. Voilà, les points positifs du LG Mini sont énoncés. Bien entendu, il est bardé de fonction: HSDPA 7.2 (la nouvelle norme très rapide de données cellulaires), lecture de vidéo HD, apn 5 millions de pixels, etc… Mais en délaissant momentanément la voie Android, LG met les pieds sur un terrain miné, avec une interface tactile quasiment énervante (difficile sur un écran si fin d’appuyer sur le bon bouton). Hélas pour le constructeur, ce n’est pas tout: la navigation web a des ratés, l’application YouTube préinstallée ne fonctionne pas, tout comme le raccourci Gmail ! Et enfin, la saisie de texte (pour les SMS par exemple) est à se tirer les cheveux. L’écran très étroit affiche un clavier numérique classique (appuyer 3 fois sur le 2 pour afficher le C), et le dictionnaire est complètement à l’ouest. Un casse-tête.

samSamsung Wave (S8500)

Samsung communique beaucoup sur son Wave, « le téléphone au processeur le plus rapide« . Rapide, il l’est, c’est clair: le très bel écran (800 x 480 pour 3,3 pouces) affiche très rapidement le menu, le navigateur et les photos. La partie tactile est très bien gérée et très réactive. Du bon travail pour ce premier téléphone tournant sous Bada, l’OS maison développé par Samsung. Qui ressemble beaucoup (dans les menu) à l’iPhone. Mais ce n’est pas une surprise. Sur l’écran d’accueil, vous pouvez ajouter et retirer facilement des widget, comme un petit pavé Google (recherche et Gmail), une météo, etc… Bizarre: quand vous ouvrez le gestionnaire des tâches (en appuyant deux fois sur le bouton central), vous pouvez fermer « toutes les applications en cours ». Mais dès lors, vous effacerez tous vos widgets. Comme le LG, le Wave a quelques soucis avec le dictionnaire pour écrire des messages.

Aller sur le web est un plaisir: le navigateur Dolphin (dans sa dernière version: 2.0) propose le multifenêtre et le multipoint. Le mieux: l’intégration de Flash 9 (à activer dans les paramètres…). Côté multimédia, les amateurs seront ravis: bon capteur photo et vidéo en 720 p (HD) !

Bada, c’est également une nouvelle boutique d’application. Calquée sur l’App Store de l’iPhone, elle fonctionne bien, mais n’offre que très peu d’applications pour l’instant. Les développeurs d’applications devront donc prévoir – s’ils le jugent utile –  une nouvelle version de leur logiciel compatible avec Bada. Pas sur que cela enchante tout le monde.

Conclusion

Vous l’aurez compris, le Samsung Wave (399 euros) est un smartphone performant et complet, à l’interface douée mais souffrant quelques défauts, pas loin des meilleurs HTC sous Android. Il surclasse aisément le LG Mini (349 euros), fort bel objet mais pas assez abouti.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire