Les prochaines sorties d’Ubisoft

Par Mathieu Tamigniau dans Jeu vidéo , le 15 juin 2010 17h08 | Ajouter un commentaire

mj_screenshot_beat_itUn an après la mort de Michael Jackson, Ubisoft a présenté au salon de l’E3 son jeu « Beat it », qui permet aux joueurs de se glisser dans la peau du « roi de la pop ». « Michael a toujours repoussé les limites en termes de technologies pour donner à ses fans des expériences inoubliables« , a souligné le co-exécuteur testamentaire de Michael Jackson John Branca, lors de la présentation du jeu lundi soir à Los Angeles.

« Maintenant, avec ce produit interactif, nous avons la chance de faire entrer Michael, l’artiste, dans les foyers du monde entier, ce qui correspond parfaitement à son art et à son intérêt pour les divertissements familiaux auxquels il était attaché« , a-t-il ajouté.

Présenté à la veille de l’ouverture du salon des jeux vidéos E3, le jeu « Beat It », du nom d’une des plus célèbres chansons de Michael Jackson, permet de chanter en karaoké – avec une évaluation instantanée des performances des joueurs – et de reprendre les pas de danse de la vedette de la pop décédée le 25 juin 2009.

En vente en novembre

Le jeu, en vente à partir de novembre, a été conçu pour les consoles de salon et les consoles portables, avec une version particulièrement adaptée au nouveau système Kinect de Microsoft, qui permet grâce à des caméras en 3D montées sur la console XBox 360 de jouer sans la moindre manette.

« Nous sommes enchantés de pouvoir développer un jeu basé sur les chansons et les mouvements de l’un des plus incroyables artistes de tous les temps« , a souligné le patron d’Ubisoft, Yves Guillemot. D’une façon générale, l’offre des nouveaux jeux d’Ubisoft vise à tirer le meilleur parti possible des nouveaux systèmes de jeux par capteurs. « Nous avons travaillé dur pour mettre plein d’énergie dans ces jeux« , a dit M. Guillemot.

Des joueurs brandissant de fausses armes ont échangé et esquivé de faux tirs au milieu du public réuni à Los Angeles pour faire la démonstration d’un jeu intitulé « Battle Tag ». Leurs harnais équipés de capteurs montraient sur l’écran l’endroit où ils étaient touchés, permettant de tenir le score. « On peut y jouer à la maison avec des amis », a expliqué le producteur de « Battle Tag » Gaël Seydoux, « c’est un jeu vidéo auquel on joue loin de l’écran« . Les victoires et autres données sur la partie jouée peuvent ensuite être mises en ligne, sur des réseaux sociaux notamment. Le jeu sera vendu avec deux « armes » et deux harnais, ainsi que divers autres accessoires.

Capteur de pouls

Pour plus de tranquillité, « Innergy » utilise un capteur de pouls pour des exercices de méditation. « Il s’agit de réduire le stress« , a expliqué le directeur du concept Tommy François, « on peut pratiquer tous les jours pour se sentir plus jeune et renforcer son système immunitaire« .

Ubisoft, partenaire de la Wii de Nintendo dès son lancement en 2006, s’est montré enthousiaste pour le système Kinect, avec plusieurs jeux spécialement adaptés, comme « Your Shape » pour se livrer au yoga ou à des arts martiaux. D’autres titres permettent de simuler un match de foot ou une descente de ski. « Les expériences sont virtuelles mais la transpiration est réelle« , a assuré un entraîneur sportif des stars californien, Michael George, venu participer à la démonstration. Plus classique, Ubisoft a aussi révélé les nouvelles déclinaisons de ses titres les mieux vendus, comme « Assassin’s Creed », « Tom Clancy’s Ghost Recon: Future Soldier » et « Raving Rabbids ».

(Avec AFP)

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire