L’iPad retardé en Europe: manque de prévoyance ou coup de pub gratuit ?

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité , le 14 avril 2010 15h08 | 2 commentaires

ipadOn vient d’apprendre que le lancement de l’iPad dans le reste du monde est retardé. En cause: son succès fracassant aux Etats-Unis. Apple avance une demande bien plus forte qu’attendu des consommateurs américains. « Bien que nous ayons livré plus de 500.000 iPad durant sa première semaine, la demande est bien plus forte que prévu et va sans doute continuer à dépasser notre offre durant encore plusieurs semaines, au fur et à mesure que les gens découvrent et touchent l’iPad« , explique très commercialement Apple dans un communiqué. Le lancement international est dès lors repoussé d’un mois, et devrait avoir lieu fin mai. Les prix de vente, quant à eux, seront fixés le 10 mai.

Tout cela me semble savamment orchestré… « Bah tiens ! Encore un coup de bluff d’Apple pour faire mousser toute l’Europe !« , vais-je entendre ce week-end. On se souvient du buzz de l’iPhone (qu’on ne pouvait carrément pas acheté en Belgique, au début, faute de vente liée avec un opérateur), qui persiste encore et qui donne toujours au produit une grande attractivité. Même à 600 euros !

Ce qui est rare est cher

La rareté d’un produit, et son côté exclusif, ça fait vendre. Il suffit de voir les milliers de « séries limitées » qui apparaissent dans tous les domaines (voitures de luxe, matériel en tout genre, vêtements, etc…), et qui cartonnent, la plupart du temps.

Apple l’a bien compris, et aurait tort de se priver de ce coup de pub absolument gratuit. Plus on attend, plus on parle. Plus on en parle, plus on en vend. Plus on en vend, plus on doit attendre pour en avoir un… la boucle est bouclée. De là à dire que Steve Jobs a prévu le coup en ne prévoyant « que » 500.000 iPad pour ses débuts, il n’y a qu’un pas que je n’oserai pas franchir dans ces colonnes. Mais la coïncidence, vous en conviendrez, est assez flagrante.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire