Hell school: dans l’enfer du bizutage

Par srosenfeld dans action, ados, Aventure, policier , le 4 novembre 2013 14h17 | Ajouter un commentaire

Il y a des séries qui sortent dans l’air du temps. C’est le cas de « Hell school ». Alors que le débat sur les rituels d’intégration revient sur le devant de l’actualité, cette bd nous emmène dans le monde des ados. Au cœur de ce récit, trois jeunes qui refusent de se plier aux épreuves de leur école privée, un établissement perdu sur une île paradisiaque. Mais  dernière le paradis, se cache souvent l’enfer.

En n’acceptant pas leur bizutage, Bastien, Hina et Boris se retrouvent exclus. Véritables parias, ils ne peuvent pourtant s’échapper. Un groupe soudé qui tente de comprendre ce que cache leur directeur alors qu’un élève de leur promotion est mort dans des circonstances non élucidées. L’école privée est-elle vraiment ce qu’elle fait croire aux parents…

Déjà deux tomes pour cette série qui s’impose de plus en plus dans les librairies. Le scénariste Vincent Dugomier propose un univers crédible et fantasmé à travers un internat d’un autre temps. Ses héros (mélange de tous les stéréotypes possible chez les ados) sont très vite attachants. « Il y a un grand costaud qui ne veut pas être comme son papa qui a la main lourde ou encore un orphelin » décrit l’auteur.

« Il y a énormément de non-dits » précise le dessinateur Ers.  « L’objectif est de mettre le lecteur dans le même état d’esprit que les personnages » ajoute Vincent Dugomier. Pas question de décrire les rituels mais plutôt d’évoquer leurs impacts sur les ados. Même chose sur l’influence des adultes: le professeur et ses « cours du soir« , le psy manipulateur… Subtil et intrigant, « Hell school » mérite que l’on s’y attache.

Hell school, t1 et 2 aux éditions du Lombard.

Scénariste: Dugomier.

Dessin: Ers.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire