L’appel des origines: une métisse sensuelle, du jazz et l’Afrique

Par srosenfeld dans Aventure, contemporain, Historique , le 19 mars 2011 15h45 | Ajouter un commentaire

appel_origines-011Nous plongeons dans le New York de l’entre-deux-guerres. Celui du Jazz avec Duke Ellington, de la prohibition et des inégalités raciales. Et notre regard se porte sur la magnifique Anna, serveuse dans un petit restaurant de Harlem. Sérieuse et réservée, le jour, la belle se transforme la nuit et profite de la folie des clubs interdits.  Depuis son enfance, Anna, la métisse tente de d’exister dans un monde où elle la « mal blanchie » pour les uns et la négresse pour les autres. Un jour, elle découvre l’existence d’un père inconnu, un blanc, chasseur mystérieusement disparu en Afrique. Elle va tout quitter pour partir  à la recherche de ses origines.

Dans cette BD souffle l’esprit romanesque des grands romans d’aventures et des films à la « Out of Africa ». Le scénariste Joël Callède crée un récit qui rend bien compte de l’atmopshère d’une époque et tisse adroitement les caractères de chaque protagoniste. Un premier tome qui sert d’introduction avant le grand départ pour le continent noir. Mais loin d’être une simple mise en bouche, cet album montre les tensions raciales dans un Harlem en plein ébulition. Les dessins de Gaël Séjourné sont superbes. Une ligne claire. Une atmosphère parfaitement retranscrite. Des personnages avec des traits qui mélangent finesse et caractère. Magnifique.

Pour en savoir plue, je vous propose d’écouter mon interview de Joël Callède sur Bel RTL.

L’appel des origines aux éditions Vents d’Ouest

Scénario: Joël Callède.  Dessin: Gaël Séjourné.

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire