Féroces tropiques: « homo germanicus » chez les Papous

Par srosenfeld dans Aventure, Historique , le 14 février 2011 14h25 | Ajouter un commentaire

tropÊtes-vous prêts à faire un étrange voyage… « Féroces tropiques » emmène le lecteur dans une expérience graphique et littéraire aussi coloré que la couverture est dorée. L’histoire étonnante d’un Allemand, Heinz, peintre et esthète, embarqué dans une mission océanographique en 1913.

L’artiste amoureux de la beauté se retrouve confronté à un équipage d’« homo germanicus » à la limite de la caricature, sûrs de sa force et de son rôle d’émancipateur de tribus sauvages… Heinz se retrouve abandonné par les siens en Papouasie et tente de survivre au milieu des indigènes. Ses talents picturaux et sa bonté d’âme le sauve de justesse. Il se perd dans cette forêt loin de la Première Guerre qui finit par le rattraper. Violence, incompréhension. Démobilisé, Heintz va ensuite tenter de retrouver son paradis perdu…

Dès les premières pages, le choix graphique donne le ton. Joe G Pinelli crée des images qui ressemblent à des peintures expressionnistes. Visages anguleux et fiévreux. Paysages agités comme animés d’un souffle destructeur. Un travail qui peut sembler déroutant à première vue mais qui ensuite prend tout son sens au fil du récit. Des dessins qui provoquent un délicieux envoûtement. Thierry Bellefroid trouve ici un complice idéal pour raconter son histoire. Il s’appuie sur le destin méconnu du peintre  Heinz von Furlau. Un voyage d’une grande densité qui peut déranger par ses multiples allers-retours mais mais qui forme au final un ensemble cohérent. Une bd qui se détache des sorties actuelles….

Féroces tropique aux éditions Dupuis.

Scénario: Thierry Bellefroid.

Dessin: Joe G. Pinelli.

trop-22

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire