Les bidochon: Robert, client parfait du téléachat

Par srosenfeld dans contemporain, Humour , le 17 octobre 2010 09h16 | Ajouter un commentaire

bidoDepuis 30, Binet, s’amuse à décrire les travers de notre société sous les traits d’un couple de Français moyens, les Bidochon. Une satire tendre et féroce qui touche toujours juste.

Et cette fois encore pour ce tome 20, l’auteur trouve un magnifique sujet d’inspiration: les objets insolites et inutiles qui font le bonheur du téléachat. Dans, « on n’arrête pas le progrès », Robert passe son temps à présenter à Raymonde et à ses invités ses dernières acquisitions toutes plus ridicules que les autres.

« C’est une fausse cheminée qui permet d’avoir de l’air froid et de l’air chaud achetée par mes parents qui m’a donné l’idée de ce thème » m’explique Binet dans Studio BD. Le lecteur peut découvrir au fil des pages, la fameuse cheminée mais aussi le parasol qui laisse passer les UV, le poivre qui éclaire, le demi-sapin de noël pour les petits appartements ou le cric gonflable. 

Les gags sont efficaces et toujours bien trouvés. Les zygomatiques fonctionnent à plein régime. Mais comme me l’avoue Binet, tout cela est fait avec  gentillesse. « Je décris mon milieu » me dit-il. Une réussite. J’adore…

Les Bidochon,t20 aux éditions Fluide Glacial.

Scénario et dessin: Binet.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire