Archives du juillet, 2010

Le Tueur: assasinats ciblés à Cuba

Par srosenfeld dans action, Aventure, contemporain , le 11 juillet 2010 14h53 | Ajouter un commentaire

tueur1Depuis des années déjà «  Le Tueur » est ue série incontournable.  Avec sa mise en scène très « cinématographioque » et son écriture d’une rare densité, cette bd est un must. Cette fois-ci, nous retrouvons notre héros au Venezuela. Le Tueur a temporairement fait alliance avec les Cubains séduit par l’argent et surtout la voluptueuse Katia. Il mène pour ses commanditaires une campagne d’assassinats ciblés contre la junte militaire, afin de provoquer le retour du président élu. Mais l’homme sans pitié se pose des questions. Et ce n’est pas dans ses habitudes, à croire qu’il a changé…

Toujours efficace, ce nouveau tome du « Tueur » rempli toutes les attentes. Dialogues percutants, graphisme saisissant, la série garde tout ses qualités. Pour ceux qui n’ont pas lu les épisodes précédents, ce n’est pas trop grave. Il est tout à fait possible de se lancer avec cet album. Matz maîtrise toujours aussi bien son univers. C’est dépaysant, intelligent. Un vrai plaisir.

Le Tueur, t8 aux éditions Casterman.

Scénario: Matz.

Dessin: Luc Jacamon.

Media: plongée dans le monde cruel de la télé

Par srosenfeld dans action, contemporain , le 9 juillet 2010 16h37 | Ajouter un commentaire

mediaAprès une adolescence agitée (viré de son lycée pour un coup de poing à un surveillant, foyer de délinquant), Manu a bien changé. C’est la mort de son père suite à un accident de travail qui a été l’électrochoc salutaire. Le jeune homme a décidé de prendre sa vie en main.  Après de brillantes études, il décide de  » monter à la capitale » pour conquérir le monde de l’audiovisuel. Grâce à sa ténacité, il parvient à rentrer chez RépertoireProd, la boîte de production d’Etienne Chavagne, un animateur vedette de TV1.

Dépassant les prérogatives de son poste de responsable internet, il dépose à Chavagne un dossier béton d’émission. Mais sa proposition ne semble pas l’interesser. Manu est déçu, son contrat se termine sans renouvellement. Mais voilà qu’il apprend que Tv1 lance une nouvelle émission… son concept. Le jeune homme ne compte pas se laisser faire…

Ce premier tome permet au lecteur de s’attacher au héros, un jeune homme idéaliste et ambitieux qui découvre la réalité d’un monde cruel, celui de la télé. Une introduction un peu longue mais qui progressivement entre dans le vif du sujet. Cette bd rappelle le premier film de Guillaume Canet, « mon idole » qui racontait une histoire similaire.  Malgré un côté un peu caricatural, Média  se laisse lire avec plaisir. Le dessin de Marc-Renier très dépouillé est efficace. Le potentiel de cette série est évident. A suivre.

Média aux éditions Glénat.

Scénario: Philippe Richelle.

Dessin: Marc-Renier.

Et maintenant, allongez-vous: pratiques sexuelles sur canapé

Par srosenfeld dans contemporain, Humour, plus de 16 ans , le 8 juillet 2010 15h30 | Ajouter un commentaire

glenatAttention, il ne s’agit pas d’une bd érotique mais d’une belle tranche de rigolade. Et maintenant, allongez-vous décrit avec un humour corosif les travers de notre société.

Tout commence par Martin, un jeune paysan célibataire à la recherche de l’âme soeur. Il décide de quitter sa ferme pour un séjour de 2 semaines à Berlin. Dans la capitale, il va croiser le chemin d’une psychothérapeute émancipée, Silke, et de son secrétaire homo. La confrontation entre ces deux mondes que tout semble opposer va faire des étincelles…

Si vous aimez le burlesque, Ralf König est pour vous. L’auteur Allemand (très connu dans son pays) manie  avec finesse le sens de la dérision. Il brosse un portrait hilarant des mœurs de notre société. Au coeur des préoccupations de ses personnages: le sexe. 

Le scénariste démontre qu’il n’y a pas une « bonne façon » de s’épanouir sexuellement. A défaut de formule, le secret tient dans la communication et l’ouverture d’esprit. Un très bon moment détente avec des dessins efficaces qui ne se perdent pas dans un décor surdimentionné. Une découverte.

Et maintenant, allongez-vous aux éditions Glénat.

Scénario et dessin: Ralf Köning.

Valentine Pitié: survivre au coeur de la communauté inuit

Par srosenfeld dans action, Aventure, Historique , le 8 juillet 2010 15h28 | Ajouter un commentaire
inuitsValentine Pitié, un nom étrange pour une héroïne. Mais loin de s’apitoyer sur son sort cette jeune fille citadine va se battre pour survivre dans la Grand Nord canadien après un terrible coup du sort. 
Nous sommes au tout début du XXème siècle, en plein territoire du Yukon. Valentine se retrouve livrée à elle-même après la mort de ses parents venus visiter la mine qui les a rendus riches. Fini l’innocence protégée et le confort de la ville, Valentine va affronter la sauvagerie de la nature et de la communauté inuit. 
Elle va apprendre la survie chez ce peuple du Grand Nord dans ce qu’elle a de plus beau (la sensation de liberté et les rencontres) et de plus cruel (le rapport hiérarchique entre les hommes et les femmes et la jalousie ).
Valentine Pitié permet d’aller à la rencontre des Inuits. Dans l’esprit des grands livres d’aventure, cette bd est un grand bol d’air.
Benn invente un scénario qui mélange ethnologie et suspens. Artiste complet, il dessine avec intelligence cette nature hostile du Grand Nord. Le lecteur met ses pas dans ceux de Valentine. Le récit est prévu en deux parties. Une bd à ne pas manquer.
Valentine Pitié, t2 aux éditions Dargaud.
Scénario et dessin: Benn.

Ash: le Diable sous les traits de l’innocence

Par srosenfeld dans action, Aventure, fantastique , le 8 juillet 2010 15h26 | Ajouter un commentaire

ashVous aimez les histoires de diable, de sorcellerie. Le fantastique est votre pêché mignon. Bref, vous aimez les mondes étranges… Ash est fait pour vous.

1850. Royaume de Bohème. Ash est libérée d’une prison souterraine où elle croupit depuis quatre siècles. Qui est-elle et pourquoi a-t-elle été enfermée ? La seule chose dont la jeune fille soit sûre, c’est que son origine est intimement liée à un secret très convoité : celui de la vie éternelle. Entre un savant fou au coeur de métal et le pacte scellé par des jeunes filles de bone famille, les rebondissemnts se succèdent. Le voile se déchire…la vérité effrayante et brutale apparaît.

La collection 1800 aux éditions Soleil s’amuse à revisiter les mythes de la littérature du XIXème siècle  dans un univers aux accents fantastiques. Après Sherlock Holmes contre les vampires (t1 et 2)  place à Ash . Le récit est en deux parties. Le scénario sait titiller la curiosité du lecteur alors que le dessin mélange les rondeurs du manga avec l’esthétisme européen. A découvrir.

Ash, t1 aux éditions Soleil.

Scénario: François Debois.

Dessin: Krystel.

Les guerrières de Troy: 3 mercenaires sexy en quête d’identité

Par srosenfeld dans Non classé , le 8 juillet 2010 15h20 | Ajouter un commentaire

merceniares1Arleston n’en finit plus d’explorer les confins de son univers inventé avec la première série Lanfeust de Troy. La planète Troy est toujours le centre d’un de palpitantes aventures. Pour épicer le tout, voici trois nouvelles héroïnes très…séduisantes.

Raya possède le pouvoir de communiquer avec les reptiles. La magie de Lynche lui permet d’affûter les lames. Quant à Issan, elle est insensible aux poisons qu’elle manipule. Elles sont aussi belles que dangereuses. Ces mercenaires acceptent d’escorter un étrange convoi humanitaire à travers la Questie. Une expédition remplit de piège où la réalité est trompeuse.

Ce premier tome des Guerrières de Troy est un divertissement agréable. Si Arleston ne sait pas trop cassé la tête pour les dialogues, il sait toujours y faire question rythme et rebondissement. La bonne surprise vient des dessins de Dany. Ses décors et ses couleurs sont superbes tout comme ses héroïnes sculpturales à souhait.  Cette bd sait attirer l’oeil et séduire le curieux.

Les Guerrières de Troy, t 1 aux éditons Soleil.

Scénario: Christophe Arleston.

Dessin: Dany.