Boro, reporter photographe: coureur de jupons et militant anti-faschiste

Par srosenfeld dans action, Aventure, Historique , le 31 juillet 2010 11h02 | Ajouter un commentaire
boboParis, 1936. Avec son inséparable Leica, Boro est le témoin des heurts qui opposent la gauche française à l’extrême droite. Dans deux mois, Léon Blum va prendre la tête du Front Populaire. Dans la clandestinité, un mouvement factieux, la Cagoule, s’apprête à basculer dans l’action armée. Dans ce contexte agité notre héros fait la rencontre d’une jeune femme issue du prolétariat minier du Nord, Liselotte. Son père vient de mourir à la mine et le photographe décide de la protéger. Tous deux vont se retrouver au coeur d’un complot 
Difficile de ne pas comparer le personnage de « Boro » avec Robert Capa, célèbre photographe de guerre hongrois du début du XXème siècle . Comme Capa, le héros est le témoin  privilégié des périodes troubles de l’entre-deux-guerres. Dans ce récit, le lecteur  plonge au coeur des bouleversements qui vont faire basculer l’Europe dans la Seconde Guerre Mondiale.  
« Le temps des cerises » qui rappellent la célèbre chanson est une adaptation très sage des romans de Franck et Vautrin. Le récit est passionnant sur le plan historique mais manque un peu de profondeur en ce qui concerne la psychologie des personnages. Après la trilogie de la Dame de Berlin, le reporter photographe revient dans cette seconde trilogie. Le dessin de Marc Veber est un peu trop simple à mon goût mais reste attrayant. L’ensemble va sans nul doute séduire les amoureux d’histoire avec un grand H.
Les aventures de Boro reporter photographe, t1 second cycle aux éditions Casterman.
Scénario: Jean Vautrin, Dan Franck.
Dessin: Marc Veber.
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire