Les gardiens des enfers: le phare des ténèbres

Par srosenfeld dans action, Aventure, Historique , le 25 juillet 2010 17h01 | Un commentaire>

gardiens-2Au XIX ème siècle, Jack Jones, un jeune assistant de phare se retrouve manchot après avoir sauvé un marin lors d’une tempête. Les autorités le nomment au poste de South Stack situé sur une presqu’île au Pays de Galles. Il doit faire équipe avec un étrange gardien. Tout bascule, le 25 octobre 1859. Ce jour là, en plein tempête, le « Royal Charter » et ses 419 passagers se retrouvent sans lumière…

Dans la tradition, les phares se divisent en 3 catégories. Ceux situés sur la terre ferme sont les paradis, ceux en pleine mer, les enfers et entre les deux sur les presqu’îles se trouvent les purgatoires comme South Stack. De quoi éveiller l’imagination fertile des raconteurs d’histoires. C’est une image découverte sur internet qui donne à Didier Alcante l’idée des « gardiens des enfers« . Son récit s’inscrit dans l’esprit des films d’horreur et fantastique.

Dès la première page, le lecteur se retrouve emporté dans les eaux tumultueuses du Pays de Galles. Le dessin magnifique de Matteo offre un véritable écrin à cette histoire de marin, de phare et de folie. Dans studio BD, Matteo me raconte qu’il s’est rendu avec Didier Alcante à South Starck ( le phare existe et se visite) pour s’imprégner de l’ambiance. Au final, cette bd est une belle réussite. Un one shot qui aurait même mérité d’exister en plusieurs tomes. Que la tempête vous emporte!

Les gardiens de l’enfer aux éditions Glénat.

Scénario: Didier Alcante

Dessin: Matteo

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire