Cosa Nostra: Abruto, l’abruti de la Mafia et consors

Par srosenfeld dans action, Historique, Humour, policier , le 19 mai 2010 06h59 | Ajouter un commentaire

abruto2

Si la trilogie du Parrain fait partie de vos discothèques fétiches, si la série Soprano vous fait marrer, si vous aimez les pizzas de la mama et l’humour potache des trattorias, cette BD est faite pour vous. Cosa Nostra, comme son nom l’indique vous plonge dans l’univers de la Mafia. L’occasion de se pencher sur les mythes qui entourent cette organisation familiale criminelle en décortiquant toute ses facettes. Clarck propose ici de distinguer le fantasme de la réalité. Ce « documentaire » sur le crime organisé dans la Sicile des années 60 est plein de rebondissements.

Grâce à une magnifique palette de personnages, tous plus demeurés les uns que les autres et mus par une logique totalement inhumaine, Clarck fait mouche. Abruto, l’homme de main du parrain est, comme son prénom l’indique, complètement à la masse. L’auteur s’amuse à dézinguer ce monde sans pitié régit pars des règles ancestrales. L’auteur insère dans chaque gag des  définitions pour une lecture ludique qui mélangent information et humour. A cette époque le béton est la méthode préférée des mafiosi pour se débarrasser du gêneur et s’assurer que l’omerta est bien respectée. Le dessin est en adéquation avec le propos. Un trait fin et des physiques croqués comme il faut. Clarke livre ici deux tomes d’excellente facture. Il envisage un troisième opus. Tant mieux. Cosa Nostra mérite d’être une trilogie.

Cosa Nostra, T 1 et 2 aux éditions Le Lombard.

Scénario et dessin: Clarke.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire