Lulu, femme nue: disparition volontaire d’une mère de famille

Par srosenfeld dans Aventure, contemporain , le 18 mars 2010 11h47 | Ajouter un commentaire

luluLulu, femme nue, raconte l’histoire d’une femme d’une quarantaine d’année qui, un jour, sans raison particulière, décide de ne pas rentrer à la maison. Lulu a trois enfants dont deux petits et un mari « grande gueule ». Pour la famille, Lulu a sacrifié une partie de sa carrière professionnelle et son CV a un « trou » comme disent les recuteurs. Alors, cette femme sans histoire, plutôt « une femme soumise » comme l’explique l’auteur, Etienne Davodeau, va prendre une pause. Elle ne va pas loin, dans une station balnéaire. Arrivée sur la côte, elle semble libérée. Ses amis se réunissent pour comprendre son acte. L’un d’eux, Xavier, prend la parole et raconte ce qu’il sait.

Lulu, femme nue, est un récit passionnant conçu en deux parties. Le second tome sort ce mois-ci. Dans le premier opus, le lecteur avait découvert Lulu et l’inquiétude des ses proches. Au fil des pages, il avait mis ses pas dans ceux de cette femme comme les autres et finissait la BD sur une question. Va-t-elle survivre? Mais où va-t-elle ?

Dans cette deuxième partie, Lulu continue son chemin. Sans argent, elle vole le sac d’une vieille dame puis veut le lui rendre honteuse. Les deux femmes se lient d’amitié et établissent un pacte étrange. Avec son graphisme inspiré des aquarelles, Etienne Davodeau fait mouche. Dans studio Bd, il me raconte qu’il a voulu évoquer ce phénomène étrange des disparitions volontaires. « Ces gens qui disent qu’ils vont acheter des cigarettes et qui ne reviennent jamais ». Cette histoire de vie qui sait ménager le suspens est une réussite. 

 

Lulu, femme nue, t2 aux éditions Futuropolis.

Scénario et dessin: Etienne Davodeau.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire