Magnette (PS) : « Le Wallon ne vit pas au crochet du Flamand ». Vrai ou faux ?

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 13 avril 2016 12h52 | Commentaires fermés sur Magnette (PS) : « Le Wallon ne vit pas au crochet du Flamand ». Vrai ou faux ?

Capture magnette tribune2Le Ministre-Président wallon, Paul Magnette était l’invité de Bel-RTL, ce matin. Il a ensuite fait son discours sur l’Etat de la Wallonie, au Parlement régional. Son message principal : « Consommez wallon » !

Le « Made in Wallonia », le patriotisme économique, sans robot ménager ni marinière :

« Si nous achetions beaucoup plus wallon, ce serait des milliards en plus dans notre économie. »

Dit comme ça, on y verrait presque la solution miracle et indolore, pour relancer notre économie. Mais à la tribune du Parlement ce matin, Paul Magnette a aussi donné des chiffres : les Wallons consacrent 60% de leurs dépenses à des produits fabriqués en Wallonie. Contre 68% des flamands pour des biens du Nord. Soit : 2,5 milliards d’euros de différence. Une goutte d’eau budgétaire, pas de quoi va renverser totalement la vapeur, pour le redressement wallon.

Autre clou tapé par le Premier Wallon : il minimise la portée des transferts d’argent entre la Flandre et la Wallonie…

C’est une vieille rengaine des partis séparatistes au Nord qui assène que le Flamand travailleur paierait le chômage et les arrêts maladie du Sud. Paul Magnette dénonce:

« Les Wallons ne consomment pas plus en sécurité sociale que les autres. Et s’il y a des transferts, c’est le mécanisme de solidarité normale »

 L’habileté de Paul Magnette, ici, c’est de communiquer sur la consommation de soins de santé, plutôt que sur le financement de la sécurité sociale…

Si on suit sa logique, par exemple sur le chômage : il y a un tout petit peu plus de chômeurs flamands, que de chômeurs wallons, en Belgique (une centaine de plus selon les chiffres de l’ONEM de février). Sauf que proportionnellement, les Flamands sont beaucoup plus nombreux dans le pays, et les revenus des travailleurs flamands contribuent davantage au pot commun que les Wallons.

La réalité des transferts en sécurité sociale ne fait aucun doute. Capture iwepsL’institut wallon de statistiques, l’IWEPS – qu’on ne peut accuser d’être favorable à la Flandre – les a chiffré, dans son dernier rapport, en février : la Flandre paye à la Wallonie 4,6 milliards de prestations sociales chaque année. Et un milliard à Bruxelles. Un transfert de 874 euros par an, par flamand.

Ce qui est vrai, en revanche, c’est qu’il y a aussi un transfert de Wallonie vers la Flandre, sur le plan commercial…

Le Wallon consomme et investit beaucoup plus en Flandre, que le Flamand ne le fait en Wallonie:

« La Wallonie est un investisseur et client très important de la Flandre », précise Paul Magnette, « il y a donc une injection économique de la Wallonie vers la Flandre. »

Ici, on estime que le Sud injecte 24 milliards d’euros dans l’économie flamande. Alors que le Nord achète 18 milliards de produits wallons. On peut parler d’un transfert économique. Une sorte de balance commerciale positive, pour la Flandre. Et là, les partis séparatistes s’abstiennent évidemment, d’en faire la publicité…

Un mot sur la forme. Une question dérangeante, pour Paul Magnette….

Pas de réponse quand on lui demande où il était pendant les blocages des transporteurs. Blocages qui ont installé un début de chaos en Wallonie, la semaine dernière.

Sur la forme, il aussi recyclé un vieil argument, son refus de la méthode coué : « Non, tout n’est pas parfait en Wallonie ». C’est un argument qu’il avait martelé lors de sa causerie avec la presse, en décembre 2014. On en profite pour lancer une piqûre de rappel : A l’époque, le Ministre-président avait promis de réitérer l’exercice une à deux fois par an, en venant répondre de tout, devant les journalistes. Depuis un an et demi, les causeries sont restées muettes…

 

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire