Pas de Saint-Valentin entre le PS et le MR à Bruxelles…

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 10 février 2015 12h54 | Commentaires fermés sur Pas de Saint-Valentin entre le PS et le MR à Bruxelles…

Laurette Onkelinx était l’invitée de Bel-RTL à 7h50. La cheffe de groupe PS à la chambre a dénoncé le solo du gouvernement fédéral, dans la lutte antiterroriste…

 

 

 

 

 

 

 

Sur le terrorisme, le gouvernement fédéral ne tient pas compte des propositions de l’opposition, dénonce Laurette Onkelinx. C’est un fait politique inhabituel ?

Pas du tout ! C’est même la règle, dans notre vie parlementaire. Les dossiers dans lesquels on n’a pas voté « majorité contre opposition » se comptent sur les doigts d’une main, ces cinq dernières années.

Reconnaissons-le, dans ce dossier-ci, après les événements de Charlie Hebdo et nos menaces déjouées à nous, plusieurs acteurs politiques, dont le Premier Ministre, ont appelé à une sorte de rassemblement politique. En France, de la même façon, c’était un appel à une union nationale.

Mais ne soyons pas dupes : l’union nationale, c’est George Bush qui appelle les démocrates à voter l’intervention en Afghanistan après le 11 septembre. C’est Charles Michel qui invite l’opposition à voter l’intervention contre l’Etat Islamique. C’est donc souvent une façon de montrer à un ennemi extérieur la détermination d’un pays à le combattre, au-delà de tout clivage politique. Mais rarement un cadeau à l’opposition pour faire passer ses propositions à elle. D’ailleurs, les gouvernements régionaux et de la fédération Wallonie-Bruxelles, où le PS tire les ficelles, n’ont pas agi autrement.

 

L’attaque de Laurette Onkelinx vis-à-vis de la protection rapprochée de Charles Michel est inédite…

« Chacun gère sa peur comme il le peut ». Derrière cette accusation – parce que c’en est une, il y a une supposition que les mesures de protection ne se justifient pas.

D’abord, je n’ai pas le souvenir qu’on ait reproché à un chef de gouvernement de se protéger. C’est vrai, il y a une tradition de libre-circulation du Premier Ministre, dans notre pays. Yves Leterme se baladait presque seul dans le Parc de Bruxelles, c’est inimaginable dans des pays voisins.  Vrai aussi, beaucoup de nos politiques reçoivent des menaces de mort. Mais le contexte est particulier, ici. On a tout de même déjoué de vrais attentats. La dernière fois que l’on a contraint le Premier Ministre à utiliser une voiture blindée en permanence, c’était d’ailleurs…à l’époque des CCC, autre menace terroriste.

Et puis, de l’aveu de son entourage, recueilli au lendemain des menaces d’attentat, Charles Michel a dû se plier à ces mesures à contrecœur.

 

Après Rachid Madrane (PS) qui trouve au MR des « relents racistes », Laurette Onkelinx en remet une couche…

Elle valide les propos de Rachid Madrane. Mais elle rajoute une banderille, en parlant de « certains tapés du MR, comme Alain Destexhe ». Nous avons contacté l’intéressé, il regrette – je le cite – que le PS bascule dans l’insulte pour éviter de parler du fond des problèmes d’intégration. Sur twitter, le libéral accuse la socialiste d’ « hystérie ». Au rang des invectives, c’est donc désormais un partout.

Non vraiment, l’appel au rapprochement PS/MR à Bruxelles, souhaité par Laurette Onkelinx en décembre, ce n’est pas pour tout de suite.

 

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire