Le plus « MR-tolérant » des élus CDH a changé d’avis…!

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 27 novembre 2014 13h49 | Ajouter un commentaire

Maxime Prévot, Vice-Président du gouvernement wallon, et CDH, était l’invité de Bel-RTL, ce matin. Il est celui qui semble le plus épargné, par les critiques de l’opposition MR, jusqu’ici. Les libéraux ont même souligné leur confiance, envers Maxime Prévot. Et pourtant…

 

 

 

 

 

 

Quand le MR a formé le gouvernement fédéral avec la NVA, Maxime Prévot était le plus doux dans la critique, de tous les CDH. C’est en train de changer…

Souvenez-vous, il était venu chez nous début septembre. Il avait indiqué qu’il accordait le « bénéfice du doute », à cette majorité fédérale. Et qu’il était « demandeur d’un gouvernement de centre-droit ». Deux mois plus tard, le constat est cinglant. Les derniers signaux, les polémiques liés aux déclarations des membres NVA du gouvernement, et particulièrement ce matin, les drapeaux et les portraits royaux, retirés du cabinet de l’intérieur de Jan Jambon, le cabinet du Ministre chargé de l’ordre et de la sécurité du pays, ont fini de le convaincre.

Prévot était le plus « MR-tolérant » des ministres wallons, il est en train de lâcher sa position prudente, pour critiquer peu à peu les différents signaux adressés par le fédéral.

 

Deux ministres du gouvernement wallon sont mis en cause, par l’opposition, accusés de flagrant-délit de mensonge. Maxime Prévot a tenté de les défendre. On dit bien « tenté »…

Oui parce que les derniers éléments ont rattrapé les ministres. Pour Eliane Tilieux. Mardi, elle ne peut pas détailler les chiffres du Forem, en commission du budget, au parlement wallon, parce qu’ils ne sont pas encore validés en comité de gestion. Ce matin, la patronne du Forem contredit et indique que tous les documents sont en sa possession depuis deux semaines.

L’autre fait. C’est sur les prix des tickets de bus. Pas d’augmentation, selon le Ministre Carlo Di Antonio. En fait, il y a bien une hausse, très ciblée, sur les tickets papier uniquement. Ceux qui sont achetés par les clients occasionnels à l’intérieur des bus des TEC.

La « démarche volontariste et transparente », vantée par Maxime Prévot dans l’interview, n’est pas tous les jours rencontrée par les faits. L’opacité, entretenue, autour du budget wallon, en est une autre preuve.  Lors de la présentation de ce budget, la presse a reçu un tableau de chiffres très succinct. Depuis, on apprend des mesures qui font mal au compte-goutte, presque toutes les semaines. En matière de transparence, on a déjà vu mieux…

 

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire