Jamar (MR) : Des « perches possibles » pour les syndicats

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 12 novembre 2014 06h37 | Ajouter un commentaire

Hervé Jamar, Ministre fédéral du budget (MR), était l’invité de Bel-RTL ce lundi matin, à 7h50. Le libéral est revenu sur les mesures du gouvernement Michel envisagées pour taxer davantage le capital…

 

 

 

 

 

 

L’interview d’Hervé Jamar intervient à un moment de forte contestation sociale…Le Ministre avait préparé une série d’arguments pour apaiser les syndicats…

-Arguments pour prouver que ce gouvernement taxe bel et bien le capital, comme le réclament les protestataires.

-Accent mis sur la grande fraude fiscale.

-Rassurer sur la lutte contre la pauvreté, bref : tout ce qui sort le gouvernement de son image de droite, de gouvernement des riches, comme l’extrême gauche pourrait le qualifier.

Et puis il relève des « perches possibles », pour relancer la concertation avec les syndicats…

A écouter le ministre, tout est beau. Les faits, en vrai, sont plus nuancés. Il annonce que l’équipe Michel taxe le capital deux fois que le gouvernement Di Rupo. En fait, la hausse de la taxe bancaire, la taxe sur les montages financiers et sur les opérations boursières – prévus dans l’accord de gouvernement – devraient rapporter un demi-milliard d’euros supplémentaires (selon les prévisions). Or qu’à fait le gouvernement précédent : il a augmenté le précompte mobilier  (de 15 à 25%) pour une somme qui rapporterait aujourd’hui 1 milliard et demi par an.  Il faut y ajouter les montants de lutte contre la fraude. Il y a donc un fameux débat sur les chiffres.

Le moment choisi pour cette sortie médiatique d’Hervé Jamar n’est pas anodin. Kris Peeters reprend ses tentatives de conciliation avec les syndicats ce mercredi.

 

Deux autres enseignements, Antonio. D’abord, Hervé Jamar joue la carte de la franchise, sur les erreurs de com’ et de chiffres de sa collègue Jacqueline Galant sur la SNCB…

Il re-précise : « 663 millions d’euros de coupes, 2 milliards 100 millions d’efforts cumulés ». Le Ministre du budget joue la transparence. Il faut dire qu’il passe une audition devant les députés ce mercredi, en commission. Ses collègues députés vont le questionner sur ses chiffres, autant faire toute la clarté dès maintenant.

Enfin, dans l’autre guerre des chiffres, celle qui a opposé Didier Reynders et la secrétaire d’Etat Elke Sleurs, sur les économies à faire dans la culture. Hervé Jamar nous confirme que c’est bien le libéral, qui a gagné. Il y aura une exception culturelle, le secteur n’a plus « que » 2 millions 700 mille euros à économiser au lieu de 5 millions. Mais, le Ministre en charges des institutions culturelles devra trouver lui-même le moyen de combler la différence…

 

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire