Jeholet (MR) : L’équipe Magnette? Un gouvernement des perdants !

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 21 octobre 2014 12h35 | Ajouter un commentaire

Pierre-Yves Jeholet, nouveau chef de groupe MR au Parlement Wallon, dans l’opposition, était l’invité de Bel-RTL à 7h50, au lendemain de la défection d’un mandataire local des Réformateurs, hier, à Sambreville, dégouté par l’alliance avec la NVA…Défection qui ne l’inquiète pas outre-mesure…

 

 

 

 

 

La technique de la diversion…C’était la figure de style préférée de Pierre-Yves Jeholet ce matin…

Une question sur l’index du fédéral ? Il répond que le gouvernement wallon est obsédé par le fédéral.

Cet index va couter cher à nos portefeuilles ? Il dévie sur le flou autour des chiffres du budget wallon…

Malaise au MR ? Non, mais par contre Elio Di Rupo était prêt à rouvrir le débat sur l’amnistie pour les collabos.

Ainsi de suite…

 

On n’a pas de boule de cristal, mais ce qui s’est passé pendant 7 minutes d’interview est probablement ce qui va se passer pendant 5 ans…Avec le MR qui vante les décisions fédérales et charge la région. Et le PS fait l’inverse…

On assiste déjà à une bataille où l’on accuse toujours l’autre d’être le plus austère, le plus rigoureux pour les 5 prochaines années. D’être celui qui prendra les mesures qui font le plus mal au citoyen. Hier, Christophe Lacroix soulignait les répercussions des mesures fédérales sur les finances wallonnes. C’est de bonne guerre, Pierre-Yves Jeholet a fait l’exercice inverse, ce matin. 

 

On relève les quelques formules-choc préparées pour critiquer le gouvernement wallon…

Le gouvernement de Paul Magnette, c’est une « équipe de battus », de « perdants »,  un « bateau sans capitaine ». Christophe Lacroix, chanteur, hier, dans ce studio, c’est le « Merlin L’enchanteur » des chiffres. Christophe Lacroix avait qualifié Pierre-Yves Jeholet de « teigne », il en a eu la confirmation ce matin !  J’ose ajouter une formule : pendant 5 ans, Pierre-Yves Jeholet va jouer au chef-scout : avec les ministres nommés au fédéral, le groupe des bleus au Parlement Wallon est très jeune et/ou novice, à Namur. La mission de Jeholet sera donc de former la relève, une nouvelle génération de libéraux francophones.

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire