Olivier Chastel, la cigale, et la fourmi…

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 8 octobre 2014 12h38 | Ajouter un commentaire

Le négociateur MR Olivier Chastel, était l’invité de la rédaction, à 7h50 avec Martin Buxant ce matin. Celui qui est aussi ministre sortant du budget, est revenu sur les mesures socio-économiques du futur gouvernement fédéral…

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de ce qu’on appelle des éléments de langage, dans l’interview d’Olivier Chastel…

Vous avez peut-être entendu hier Charles Michel répéter à de nombreuses reprises qu’il avait un discours de vérité, et que les partenaires avaient pris leurs responsabilités…C’est cette même musique, qu’Olivier Chastel a composé ce matin, dans ce studio.  Le message de l’interview : nous avons pris des décisions qui font mal, mais c’est pour sauver le système sur le long terme. En gros…  Allonger les pensions, ça n’est pas populaire, mais c’est parce qu’on ne pourra plus payer le système si on ne fait rien.

 

En filigrane, en sous-entendu de ce discours, c’est la fable de « La cigale et la fourmi » qu’Olivier Chastel nous sert…

La cigale, c’est le PS, dans le discours d’Olivier Chastel. Elle n’a pas pris les décisions qui s’imposaient, elle a dansé et dépensé tout l’été. A Charles Michel le rôle de la fourmi, qui met de côté pour l’avenir : le saut d’index, c’est parce qu’on a rien fait sur le handicap salarial. La pension à 67 ans, c’est pour sauver notre système de retraite dans 20 ans. Les baisses de cotisation, c’est pour créer de l’emploi dans quelques années.

Il y a deux autres fois où le Ministre libéral tacle les socialistes. Quand il rappele soigneusement la genèse de cette coalition. Rappeler que la dernière fois qu’on avait voulu former un gouvernement avec la NVA, c’était le PS à la manœuvre et cela avait duré 540 jours. Et quand il explique c’est un socialiste, qui a composé le rapport pension, qui a mené à la réforme que l’on a apprise hier…

 

Un mot du casting…Olivier Chastel n’a jamais avoué qu’il sera président du MR… 

Et pourtant, c’est bien ce qui va se produire : Olivier Chastel, proche de Charles Michel, va reprendre la direction du parti, en attendant les élections internes, dans quelques mois.

 

Antonio Solimando.

 

Laisser un commentaire

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire