Labille (PS), sur Ebola : « la Belgique va débourser 5 millions d’euros supplémentaires »

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 16 septembre 2014 10h24 | Ajouter un commentaire

Jean-Pascal Labille était l’invité politique de la rédaction, à 7h50 ce matin. Il est Ministre de la coopération au développement et des entreprises publiques, en Affaires Courantes. Il est venu parler des actions de la Belgique pour lutter contre l’épidémie Ebola en Afrique…

 

 

 

 

 

 

Deux annonces, dans l’interview : la Belgique va débourser 5 à 7 millions d’euros supplémentaires, pour lutter contre les ravages d’Ebola en Afrique…

..et la Belgique va également faire profiter de son expertise en matière d’aide médicale d’urgence… Le fameux B-Fast, adapté à la sauce européenne. C’est en tout cas la proposition du ministre Labille. L’idée d’un B-Fast européen – un EU-Fast – n’est pas neuve, elle a été lancée il y a dix ans par l’un des prédécesseurs à la coopération, Armand de Decker. Ca n’a jamais abouti.

 

Au-delà de ces deux annonces, le Ministre est venu défendre l’utilité de son portefeuille, la coopération au développement…

Accusé par la commission européenne, comme tous les Etats membres, d’avoir agi trop tard, dans le dossier Ebola. Chez nous, c’est Ecolo, qui reprend cette même accusation…Jean-Pascal Labille botte en touche…A deux reprises dans l’interview, avant de retourner la critique en sa faveur…En gros, son message : si on prenait davantage au sérieux la coopération au développement, on aurait probablement limité la propagation du virus. Si on avait aidé les hôpitaux africains à établir des mesures d’hygiène, par exemple. C’est un peu comme un signal, adressé aux autres partenaires de son gouvernement : « à chaque conclave budgétaire, à chaque réunion pour réduire les dépenses de l’Etat, vous avez raboté le budget de la coopération au développement. Aujourd’hui, vous en mesurez les conséquences… »

 

Une question en toute fin d’interview sur le vent de contestation, qui souffle sur le PS liégeois…Le Ministre l’élude, c’était couru d’avance, mais c’est pas pour ça que ça n’a pas d’intérêt…

Je lui demande une réponse par oui ou par non : « Allez-vous briguer la présidence de la fédération liégeoise du PS ? » Il aurait pu écarter, dire non. Il ne l’a pas fait. Sa réponse, c’est qu’on verra en temps utile… Donc il n’exclut pas de revendiquer le poste de Willy Demeyer. C’est déjà une belle indication.

 

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire