Crombez (SP.A) : « La NVA ne tiendra pas 5 ans dans ce gouvernement fédéral »

Par asolimando dans #Debrief7h50 , le 10 septembre 2014 10h22 | Ajouter un commentaire

John Crombez, le Monsieur Antifraude du gouvernement en affaires courantes, était l’invité de la rédaction de Bel-RTL à 7h50. Le socialiste flamand, secrétaire d’Etat, confirme : pour lui, la NVA est un parti qui flirte avec l’extrême droite…

 La N-VA de De Wever va-t-elle rester sage ?

La NVA « d’extrême droite » ? La NVA « dangereuse » et « faussement sage »…C’est un portrait très inquiétant, qui est fait du parti de Bart de Wever pour le moment…

 Les attaques contre la NVA se multiplient, ces derniers jours. De nombreux acteurs politiques lancent un avertissement : le silence de Bart de Wever, dans la formation du gouvernement  fédéral, c’est une façade. L’homme attend son heure.

Il y a eu le CDH, qui a averti. Vous me direz, ils sont dans l’opposition au fédéral, et ils justifient leur refus de négocier avec la NVA.

Il y a eu le frère de Bart de Wever ! C’est plus inquiétant. Selon Bruno de Wever, le bourgmestre d’Anvers attend son heure, pour fondre sur cette coalition fédérale, d’ici quelques années, et imposer ses vues séparatistes.

Hier, dans l’Echo, il y a eu le très respecté journaliste Guido Fonteyne. Pour lui, la NVA est bien un parti d’extrême droite. Les séparatistes vont imposer des mesures antisociales, qui vont faire mal aux wallons. Et si les grèves et les crises paralysent le pays, provoqueront une crise politique, pour démontrer à l’électeur flamand que le temps est venu de se séparer du sud du pays…

Enfin, il y a eu ce matin John Crombez. Lui reproche à la NVA ses positions stigmatisant l’islam. L’islam. Autre thème chéri de l’extrême droite…

L’avis des socialistes flamands, le SPA, est enrichissante, parce qu’ils ont été partenaires de la NVA durant 5 ans, au sein du dernier gouvernement flamand…

John Crombez l’a dit, il a négocié avec la NVA il y a 5 ans et l’a vu changer : d’une position sociale, les « flamingants » sont devenus plus élitistes. Le nationalisme adapte souvent son positionnement économique, pour arriver à ses fins sur le plan patriotique… Le FN adapte son programme économique, pour arriver à son objectif de France patriote et identitaire.

C’est le même reproche adressé, entre les lignes, à Bart de Wever.

Antonio Solimando

 

Laisser un commentaire

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire