François sur la terre d’Abraham

Par Christophe Giltay dans Divers , le 5 mars 2021 09h45 | Ajouter un commentaire

 Le pape François débute aujourd’hui un voyage de trois jours en Irak. Un déplacement historique sous très haute protection et malgré la pandémie, dans un pays martyrisé où il entend réconforter l’une des plus anciennes communautés chrétiennes au monde.

C’est un voyage surprenant a priori car il est dangereux et compliqué…Dangereux parce que l’Irak connait toujours une guerre larvée, dix roquettes ont touché hier une base abritant des soldats américains, provoquant la mort d’un sous-traitant civil. Dangereux parce que la pandémie ravage ce pays avec plus 5000 cas par jour, d’ailleurs le Pape sera privé des bains de foule qu’il affectionne tellement, car le pays sera confiné tout le weekend…

Fratelli tutti 

Hier dans un message vidéo il s’est adressé aux irakien depuis le Vatican ;  Je viens comme pèlerin, comme pèlerin pénitent pour implorer du Seigneur pardon et réconciliation après tant d’années de guerre et de terrorisme» «J’ai beaucoup pensé à vous pendant ces années, à vous qui avez beaucoup souffert mais qui ne vous êtes pas laissés abattre. A vous, chrétiens, musulmans, à vous, peuples, comme les Yiddish, qui avez tant souffert »… Le choix le de l’Irak n’est pas anodin, l’Irak c’est la Mésopotamie antique entre le Tigre et l’Euphrate la terre d’Abraham le père des trois religions du livre, Judaïsme, Christianisme, Islam… d’ailleurs le thème de la réconciliation sera au cœur du voyage pontifical, inspiré par son encyclique d’octobre 2020 : « Fratellini tutti » Tous frères, une formule empruntée à Saint François d’Assises.

Des Chrétiens d’Orient en voie de disparition.

En Irak le pape ne va pas uniquement à la rencontre des communautés chrétiennes. Au début des années 2000, l’Irak comptait encore 1,5 millions de chrétiens dont certains occupaient de haute fonctions. Vous vous souvenez peut être de Tarek Aziz le ministre des Affaires Etrangères de Saddam Hussein, c’était un chrétien chaldéen , une église catholique orientale. Aujourd’hui les chrétiens ne sont plus que 3 à 400 000 en Irak, ils ne représentent que 1% de la population, ce qui n’empêche pas les terroristes islamistes de les prendre pour cible, de détruire leurs églises et d’attaquer leurs communautés. En revanche les autorités officielles mulsmanes continue à considérer els chrétiens comme des « dhimmis » (protégés) d’ailleurs pour la première fois de l’histoire  le Pape va rencontrer le grand ayatollah Ali Sistan 90 ans, la plus haute autorité chiite d’Irak , qui n’apparaît jamais en public. Il célébrera également dimanche une messe à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, devant des milliers de fidèles. Il visitera également Bagdad bien sur, Mossoul qui fut la capitale du prétendu état islamique en Irak, et Ur, la cité antique considérée comme la ville d’Abraham…

La Vatican combien de divisions ? ( Staline)

On peut se demander quelle eut être l’utilité d’un tel voyage. D’abord réconforter les chrétiens, pour le Vatican il est très important qu’il subsiste des chrétiens dans cette région du monde où le judaïsme et le christianisme sont nés…C’est pourquoi le Saint Siège déploie de très grands efforts pour inciter les chrétiens à rester chez eux et à ne pas émigrer en Europe ou aux Etats Unis. Ensuite tendre la main aux musulmans pour faire régner la paix plutôt que la guerre et protéger les communautés chrétiennes d’orient. Enfin agir diplomatiquement pour que l’Irak et la région retrouvent une stabilité et une prospérité disparues depuis près de trente ans.

Espérance illusoire ? La visite d’un pape, ce n’est jamais qu’un ministère de la parole …

Peut-être …Mais en 1983 en Pologne, sous le régime communiste, au cours d’un voyage mémorable Jean Paul II a apporté son soutien au syndicat solidarité et rencontré Lech Walesa pourtant en résidence surveillée…

Et au final le mur de Berlin est tombé !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “François sur la terre d’Abraham”

  1. Aucun commentaire