Trump peut-il gagner ?

Par Christophe Giltay dans Divers , le 1 septembre 2020 09h52 | Ajouter un commentaire

   Donald Trump se rendra aujourd’hui à Kenosha, la ville où un jeune américain Jacob Blake  a été blessé de 7 balles dans le dos par des policiers. Il y rencontrera des policiers mais pas la famille du jeune homme. Donald Trump a fait de la sécurité l’axe central de sa campagne, est ce qu’il peut encore l’emporter malgré des sondages défavorables ?

 

Réponse oui !  On l’a bien vu en 2016 face à Hillary Clinton, d’ailleurs les sondages aujourd’hui sont assez semblable à ceux de l’époque, Joe Biden tourne autour de 50% d’intention de vote, et Donald Trump de 43%. Dans n’importe quel autre pays à deux mois du scrutin se serait plié, mais aux Etats Unis ça ne veut rien dire. A la même époque il y a quatre ans Hillary Clinton était à 48 % et Trump à 42, c’est-à-dire de chiffres tout à fait comparables. Au final Hillary Clinton a remporté le vote populaire avec 2 millions de voix de plus que Trump, mais elle a quand même perdu l’élection.

538 grands électeurs.

Aux Etats unis ce qui importe c’est le nombre de grands électeurs, envoyés par chaque Etat. Or quand on arrive premier dans un Etat on emporte tous les grands électeurs. Il suffit donc de quelques voix pour faire la différence. Il y a 538 Grands électeurs, il en faut donc 270 pour être élu. Il existe néanmoins une différence fondamentale entre 2016 et aujourd’hui, en 2016, Trump était un challenger qui apportait quelque chose de neuf par rapport à une candidate, ex première dame, ex Secrétaire d’Etat, qui incarnait l’establishment de Washington. Cette fois c’est lui le sortant qui doit défendre son bilan…or il a choisi une autre stratégie surfer sur la vague de violence déclenchée par les bavures policières à l’encontre des africains américains. Or son électorat blanc et populaire ne prend pas parti pour le mouvement Black Live Mater, il serait plutôt en phase avec Triumph qui truffe tous ses discours de référence à la loi et à l’ordre… D’ailleurs ces dernière semaines le mouvement de protestation a perdu 10 à 15% d’opinions favorables dans les sondages a cause justement des violences, commises lors des manifestations.

 La furie contre la sagesse.

Il suffirait de très peu de chose par exemple un ralentissement de l’épidémie et une relance économique même modeste pour rebooter Trump. Son électorat est beaucoup plus sensible aux questions du chômage et du pouvoir d’achat qu’au thème des droits de l’homme. En fait la stratégie de Trump est une stratégie clivante il veut mobiliser à fond se partisans en cognant le plus dur possible sur ses adversaires. Biden c’est le contraire, il tient un discours rassembleur pour mordre sur l’électorat républicain modéré. Sur le papier c’est la bonne stratégie, la plus sage… Mais par les temps qui courent, les sages n’ont pas toujours le dernier mot.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Trump peut-il gagner ?”

  1. Aucun commentaire