Trump vers un second mandat

Par Christophe Giltay dans Divers , le 7 février 2020 17h05 | Ajouter un commentaire

Après son acquittement par le Sénat mercredi, le monde se prépare à la réélection de Donald Trump qui n’ a jamais été si populaire.

 

Lors de son élection il y a quatre ans, une grand partie des dirigeant mondiaux pensaient que Donald Trump ne serait qu’une parenthèse, un accident de parcours, un mauvais moment à passer. Son style si peu présidentiel, sa politique totalement en rupture avec ses prédécesseurs, son manque de considération pour les grands enjeux du moment comme le climat, son cynisme en matière économique, son isolationnisme sur le plan international…Bref tout portait à croire, qu’un histrion s’était introduit à la Maison Blanche, et que le vent de l’histoire allait rapidement l’en chasser. Sauf que le vent de l’histoire a tourné et qu‘aujourd’hui c’est Trump qui apparait comme un dirigeant normal et les autres comme des fantômes du passé.

Des amis dans bien des pays.

En tête parmi ceux qui souhaitent sa réélection, Benjamin Netanyahou à qui il vient de faire cadeau extraordinaire avec son plan pour régler la question israélo-palestinienne, juste derrière vient Boris Johnson le brexiteur qui voit en lui son meilleur allié pour se détacher complètement de l’Europe.

Vladimir Poutine ne l’apprécie pas beaucoup, mais il apprécie sa volonté de ne plus intervenir dans les affaires du monde, ce qui permet à la Russie de retrouver une influence non négligeable comme on l’a vu en Syrie. Je vous passe tous les Bolsonaro et Erdogan, l’époque est aux grandes gueules autoritaires.

Merkel contre, Macron pour.

Même en Europe les deux pays leaders ont une analyse différente sur Donald Trump. Angela Merkel qui ne le supporte pas continue à le considérer comme une incongruité et à espérer son départ rapide. En revanche la France se prépare à un second mandat. D’ailleurs les relations entre Emmanuel Macron et Donald Trump ne sont pas si mauvaises. C’est le pragmatisme qui domine, comme on dit à Paris, la France doit avoir de bonnes relations avec les Etats Unis quel que soit le président. D’ailleurs les sondages sont dans ambiguïté avec 49% d’opinions favorables Trump est au top de sa popularité.

L’échec de l’impeachment

La tentative de destitution menée par les démocrates n’a pas eu l’effet escompté, non seulement son image n’a pas été atteinte mais en plus elle s’est renforcée.    Reste une inconnue, une élection n’est jamais gagnée d’avance,  et il reste neuf mois de campagne. Tout est possible…mais à la grand surprise de l’establishment de Washington, c’est désormais l’hypothèse de la réélection qui apparait la plus plausible.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Trump vers un second mandat”

  1. Aucun commentaire