Années 20 ? Années folles !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 6 janvier 2020 11h30 | Ajouter un commentaire

L’année est désormais bien entamée, la décennie également. Nous sommes entrés dans les années 20, ce qui provoque chez moi un peu de nostalgie.

Louise Brooks la « garçonne » par excellence.

 

Si vous êtes né en l’an 2000, les années 20 resteront les années de vos 20 ans et je vous les souhaite riches et heureuses. Mais pour ceux qui comme moi sont nés au mitan du 20ème siècle les années 20, c’est autre chose. C’est en fait la première décennie dont la modernité un siècle plus tard, peut encore nous parler. En 1920 on est loin de la belle époque de 1900, la véritable boucherie que fut la guerre de 14 est passée par là et les jeunes générations ont besoin de liberté, d’espoir, de rêve distraction. Les années 1920 ont été surnommées les années folles, pour l’explosion des arts et de la musique, mais aussi la diffusion dans le grand public de technologies tel que l’automobile, le téléphone ( déjà ancien) , la radio, l’électroménager, et dans une moindre mesure l’avion…

Le jazz et les garçonnes.

Les années 20 ce sont les années du jazz et du charleston, les années de Louis Armstrong et de Joséphine Baker. Côté mode les jupes raccourcissent et les corsets disparaissent sous l’impulsion notamment de Coco chanel. Les femmes vont porter les cheveux court , on les surnommera les garçonnes, et leur icone sera l‘actrice américaine Louise Brooks. Le cinéma connait sa première révolution majeure en 1927 avec l’apparition du parlant…marquant la disparition progressive de grandes pantomimes de Charlie Chaplin, Harold Lloyd ou Buster Keaton. Les hommes portent des borsalinos, les riches roulent en Bugatti ou en Hispano… ils dilapident leurs fortunes à Monte Carlo c’est le temps de Gaby le magnifique.

Ca commence bien, ça se termine mal…

Les premières années sont très prospères économiquement, en Belgique ou en France la croissance dépasse les 5%. On commence à voter les premières de sois sociales même si la condition ouvrière reste proche du 19 me siècle notamment dans les mines. En 1922 le belge George Simenon s’installe à Paris et publie ses premier romans, il connait se premiers succès, même si le commissaire Maigret n’apparaitra qu’en 1931. Son compatriote Hergé crée Tintin en 1929, et l’envoie aussitôt au pays des Soviets. Aux Etats Unis c’est la prohibition, et la maffia surfe sur le trafic d’alcool. C’est la part d’ombre des années 20 qui sont aussi celles d’Al Capone à Chicago et de Mussolini qui arrive au pouvoir en Italie en 1922, préfigurant les régimes fasciste de la décennie suivante.

Jeudi noir.

Les années folles se terminent mal à New York en Octobre 1929, avec le krach boursier de Wall street, provoquant une crise économique majeure, qui ne s’éteindra vraiment Qu’avec la seconde guerre mondiale.

Comparaison n’est pas raison.Un siècle nous sépare désormais de l’univers de Scott Fitzgerald… Nous verrons ce que seront nos années 20 …folles ? Peut-être ?…Passionnantes ? Qui sait ?

A nous d’en décider !

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Années 20 ? Années folles !”

  1. Aucun commentaire