ONU : La Belgique tient ses promesses.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 5 décembre 2018 08h48 | Ajouter un commentaire

 Charles Michel se rendra donc bien à Marrakech les 10 et 11 décembres pour marquer l’adhésion de la Belgique au pacte mondial des Nations Unies pour des «migrations sûres, ordonnées et régulières». Il respectera ainsi la promesse qu’il avait faire à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies.

 

Siège de l’ONU à New York

 

Le Premier Ministre  l’a dit, l’a martelé, l’a répété, la Belgique doit tenir ses promesses au niveau international. Vous me direz pourquoi ? D’autres dont l’Italie se sont retirés de ce pacte après l’avoir approuvé dans un premier temps… C’est vrai ….8 pays européen dont certains avaient été parmi les négociateurs, et c’est loin d’être à leur honneur. Tous ces pays comptent dans leur majorité des partis populistes ou souverainistes qui ont obtenu gain de cause en racontant n’importe quoi sur ce pacte, comme l’a fait ces derniers jours la NVA.

Un pacte non contraignant.

Ce pacte qui n’est en aucun cas contraignant vise comme son nom l’indique à aboutir à des «migrations sûres, ordonnées et régulières». Il prévoit également l’amélioration des conditions de vie dans les pays de départ pour éviter des migrations exclusivement économiques. C’est une sorte de déclaration d‘intention, d’objectif à atteindre. Contrairement à ce que dit la NVA et d’autres partis nationalistes, les migrants ne pourront pas utiliser ce pacte devant les tribunaux pour s’installer dans des pays où l’on ne veut pas d’eux. De la même manière ce pacte n’ouvre aucun droit particulier. Chaque pays conserve ses propres procédures quant à l’accueil ou non des migrants.

Un passé prestigieux.

Pourquoi est-ce si important que la Belgique tienne sa promesse ? Parce que la Belgique pèse sur la scène internationale, un poids sans commune mesure avec sa taille ni même si population. Elle le doit à l’histoire, à son passé de puissance coloniale, à son attitude pendant les deux guerres mondiales, au fait qu’elle est signataires de pratiquement tous les traités importants, et parfois depuis très longtemps comme la première convention de Genève en 1864, ou le traité de l’Antarctique de 1959 qui ne comptait au début que 12 signataires. La Belgique est membre fondateur de l’Union européenne, et fut parmi le premier pays à entrer à l’ONU, et je vous rappelle que nous allons occuper un siège au conseil de sécurité dès l’année prochaine.

Un présent efficace.

Ce passé prestigieux est confirmé de nos jours par une activité diplomatique de haut niveau, et de grande qualité, qui fait que la Belgique jouit d’une excellente réputation à l’international. C’est  un pays sérieux que l’on consulte sur la région des grands lacs , qu’on suit dans son combat contre les mines ou les armes chimiques, et qui joue un rôle discret mais efficace dans les grands débats internationaux.

En tenant sa promesse Charles Michel s’inscrit dans cette tradition et montre, à l’ONU et au monde, que la Belgique reste un pays fiable …et par les temps qui courent ce n’est pas si fréquent !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “ONU : La Belgique tient ses promesses.”

  1. Aucun commentaire