Cahuzac est amnésique.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 24 juillet 2013 07h54 | Un commentaire>

Nouveau rebondissement dans l’affaire Cahuzac. L’ancien  ministre du budget était entendu hier une nouvelle fois par la commission d’enquête parlementaire, Elle a cherché à lui faire dire qu’il avait participé à une réunion à l’Elysée concernant son compte bancaire à Singapour. Mais il resté muet, invoquant une perte de mémoire. 

Je ne crois pas a priori à la morphopsychologie, mais j’avoue que pour un spécialiste de cette disciple, le cas Cahuzac devrait présenter un intérêt certains. Ce regard noir, cette maitrise du masque, cette mâchoire affirmée. Et un comportementaliste  se réjouirait  de ce maintien ferme, de cet aplomb. Le même qu’il utilisait pour mentir devant l’Assemblée Nationale et devant les médias quand il disait il y a quelques semaines : «  je n’ai pa,  je n’ai jamais eu de compte à l’étranger. »

Pinocchio !

 Mais on lui aurait donné le bon Dieu sans confession, on lui aurait tout de suite confié notre portefeuille. D’ailleurs c’est pour ça qu’il était ministre du budget,  François Hollande lui avait confié le portefeuille de la France. Seulement voilà c’était un menteur.  Il avait bien un compte à l’étranger d’abord en Suisse ensuite à Singapour. Un compte à l’abri du fisc français, ce qui pour le ministre du budget, chargé notamment de réprimer la fraude fiscale, fait un peu désordre. Vous imaginez bien que désormais quand il dit quelque chose, même avec son aplomb habituel, on a un peu de mal à le croire.

Une réunion en question.

 Il fallait voir hier les députés essayer de lui faire cracher le morceau. Le président de la commission, Charles Amédée de Courson,  est persuadé que François Hollande était au courant de l’existence du compte, et qu’au  moins une réunion aurait eu lieu à l’Elysée en présence de Cahuzac au cours de laquelle  François Hollande et le Premier ministre auraient étudié de la possibilité d’interroger la Suisse sur l’existence ou non du compte caché de Jérôme Cahuzac.

Trou de mémoire ?         

Devant cette même commission le ministre des finances Pierre Moscovici a évoqué cette rencontre qui se serait produite le 16 janvier. Réponse de Cauzac :  « je n’ai pas gardé le souvenir de cette réunion. »  On ne vous croit pas !  Il répète : « Je n’ai aucun souvenir d’une réunion dans le bureau du président de la République », et quand on lui rétorque que ce n’était pas forcément dans le bureau du président, il ajoute n’avoir pas souvenir non plus d’un échange informel à l’issue du conseil des ministres. Et sans ciller, sans émotion, il ajoute : « Selon moi, cette réunion n’a pas eu lieu ».

Je ne sais pas si Jérôme Cahuzac  joue au poker.  Mais si c’est le cas à mon avis il ne doit pas être trop mauvais… 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

1 réaction à “Cahuzac est amnésique.”

  1. Il est évident qu’il couvre quelqu’un.
    Si,toutefois c’est Hollande, qu’est-ce que Sarkozy va encore prendre ?