Le requin est-il un loup pour l’homme ?

Par Christophe Giltay dans Divers , le 17 juillet 2013 10h10 | Ajouter un commentaire

En cette période de vacances, on s’inquiète beaucoup de la recrudescence des attaques de requins.  Un touriste belge a été mordu par un squale sur la Costa brava, et une jeune fille de 15 ans a été tuée lundi à la Réunion alors qu’elle se baignait à 5 mètres de la plage.  

 

La baie de Saint Paul

 

Le touriste Belge s’en est sorti avec une morsure au coude. Les autorités catalanes mettent d’ailleurs en doute l’idée que ça puisse être une attaque de requin, car les morsures de l’animal sont rarement bénignes, ils cherchent aussi peut être à rassurer les touristes. En revanche à la Réunion, pas de doute sur l’agresseur, une jeune fille de 15 ans qui se baignait près de la plage avec une amie a été emportée par un requin, on n’a retrouvé qu’une partie de son corps sectionné en deux.

Près du cimetière marin.

Le drame s’est produit à Saint Paul une commune très touristique, célèbre notamment pour son marché et son cimetière marin qui abrite la tombe du pirate « La Buse ». C’est à la hauteur de ce cimetière que la jeune fille nageait, à environ cinq mètres du bord,  quand elle a été attaquée.  Cette zone est Interdite à la baignade mais les panneaux sont régulièrement arrachés, et à la Réunion il règne une certaine nonchalance par rapport à ces interdictions. Or les plages en quelques années sont devenues de plus en plus dangereuses,  début mai un surfeur a d’ailleurs été tué dans une autre zone dépendant de la même commune. La surprise c’est que pour la première fois le requin ne s’est pas attaqué à un surfeur mais à une nageuse, près de la plage…

La mer a changé.

Que se passe-t-il ? Tout simplement une augmentation du tourisme et  des activités nautiques, et donc une probabilité plus grande d’accident. Accroissement également de la pression urbaine et des agglomérations  qui rejettent en mer, d’importants déchets alimentaires véritable appât pour les requins.  Certains vieux réunionnais racontent qu’autrefois à Saint Denis les requins s’établissaient en face des abattoirs dont les égouts à l’époque  se déversaient directement en mer. De nos jours  encore personne à Saint Denis n’aurait d’ailleurs l’idée d’aller se baigner à cet endroit.

L’homme est un requin… pour le requin.

Le préfet de l’ile a ordonné de capturer l’animal, et les surfeurs réclament de véritables battues. Ils souhaitent une véritable politique de protection anti-requin comme il en existe à Hawaï.

Mais les défenseurs de la nature répondent que le requin est un animal protégé qui ne fait jamais que son métier de requin.

 Comme le rappelait récemment aux rencontres économiques d’Aix en Provence, Philippe Germa le patron du WWF  France,  plus les asiatiques s’enrichissent plus les requins sont péchés pour les leurs ailerons dont on fait des soupes. En fait l’homme est plus dangereux pour le requin, que le requin pour l’homme !  

Ce qui hélas, ne consolera pas les parents de la jeune fille…

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Le requin est-il un loup pour l’homme ?”

  1. Aucun commentaire