Eric Woerth influent passif

Par Christophe Giltay dans Divers , le 9 février 2012 09h00 | Ajouter un commentaire

Nouveau rebondissement dans l’affaire  Bettencourt. Eric Woerth ancien ministre et ex-trésorier du parti présidentiel l’UMP,  a été mis en examen pour trafic d’influence passif. Son audition par le juge a duré 12 heures.

 eric-woerth2

Ça s’est passé à Bordeaux, puisque l’affaire Bettencourt a été dépaysée, comme on dit, il y a déjà plusieurs mois, dans la capitale de  l’Aquitaine. L’ancien ministre est arrivé à 09h00 dans une voiture aux vitres fumées, pour une audition  qui a duré jusqu’à 21h50, il a quand même eu droit à une pause déjeuner.

Je vous rappelle qu’ Eric Woerth avait été soupçonné d’avoir  touché des chèques émis par l’héritière de l’Oréal, Liliane Bettencourt, ainsi que des sommes importantes en liquide. Cet argent aurait servi à financer en partie la campagne de Nicolas Sarkozy. Mais ce n’est pas pour cette  raison que l’ex- ministre a été inculpé. Le volet financement de partis a été sagement laissé de côté par les juges,  à deux mois de la présidentielle, le sujet est  effectivement sensible.

Légion d’honneur.

L’accusation de trafic d’influence pourrait viser l’emploi de sa femme Florence dans la société Clyméne qui gère la fortune de Mme Bettencourt. Elle avait été embauchée en 2007  sur les conseils de l’ex homme de confiance d’el milliardaire Patrick de Maistre. Comme en par hasard en 2008 de Maistre recevait la légion d’honneur des mains même d’ Eric Woerth. Dans la vie normale on appelle ça du copinage…si vous voulez faire chic dites désormais « trafic d’influence passif. »

Et c’est interdit !  Eric Woerth risque quand même 10 ans de prison et 150 000 euros d’amende. Libération rappelle ce matin que l’ancien ministère de l’intérieur Charles Pasqua, le Fernandel des commissariats, avait été condamné le  27 octobre 2009, à 100 000 euros d’amende pour avoir fait obtenir la Légion d’Honneur à l’homme d’affaires d’origine russe Arcadie Gaydamak. En échange de subventions pour une association qu’ils présidaient.

Ah quel malheur d’avoir un gendre !

On ne rigole pas en France avec le trafic de « légions d’honneur. » Il faut dire qu’il y a précédent célèbre. En 1887, Daniel Wilson le gendre président, de la République Jules Grévy, avait été lui aussi  accusé de trafic d’influence. Il vendait des légions d’honneur, directement depuis un bureau de l’Elysée, scandale énorme ! Le Président avait dû démissionner.

 Je vous rassure tout de suite. Nicolas Sarkozy ne démissionnera pas à cause d’Eric Woerth… d’ailleurs ce n’est pas son gendre !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Eric Woerth influent passif”

  1. Aucun commentaire