Le OnePlus 7T Pro, une mise-à-jour avant tout

Par Mathieu Tamigniau dans Divers , le 15 octobre 2019 11h22 | Ajouter un commentaire

Les tests de Mathieu: le OnePlus 7T Pro, une mise-à-jour avant tout (vidéo)

L’entreprise chinoise a opté en 2019 pour une stratégie à deux smartphones, une version normale et une version Pro. Et comme elle en sort deux versions par an, on a droit cet automne au OnePlus 7T et au 7T Pro. Si le 7T m’a conquis il y a deux semaines, le 7T Pro est une simple mise-à-jour du modèle sorti au printemps. Explications.

Le gros coup de OnePlus cet automne, c’est bien la sortie du OnePlus 7T, qui n’est autre, à mes yeux, que le meilleur rapport qualité-prix d’Android de l’année (voir mon avis détaillé). Présenté fin septembre en Inde, un marché essentiel pour la jeune entreprise de Shenzhen, le 7T n’est cependant pas la seule nouveauté smartphone de OnePlus.

Effectivement, ce jeudi 10 octobre, la version Pro du 7T a été officialisée, lors de la présentation européenne de la série 7T, à Londres, où je me suis rendu. Il s’agit d’une version légèrement revue du modèle précédent. Rappelons qu’au printemps dernier, OnePlus avait changé ses habitudes en sortant deux smartphones différents, le 7 et le 7 Pro. Ce dernier était un sacré appareil, avec son plein écran, sa caméra selfie rétractable et son taux de rafraîchissement de 90 Hz, deux options inédites et spectaculaires. A ses côtés, la version de base du 7 était une copie un peu améliorée du 6T de 2018 (raison pour laquelle le Pro a rencontré plus de succès, malgré un prix plus élevé: 709€ contre 549€). OnePlus semble observer un rythme de deux smartphones « vraiment nouveaux » par an: le Pro au printemps et le T en automne.

Quoi de neuf ?

Revenons au OnePlus 7T Pro. D’abord, son prix: 759€, c’est une légère augmentation mais il y a 256 GB de stockage interne et non 128. Il est donc une petite mise-à-jour du 7 Pro. Extérieurement, difficile de faire la différence: la couleur a changé (on reste sur du bleu mais qui tend moins vers le mauve), mais c’est toujours une texture de verre poli, donc mate. Elle est moins glissante et attrape moins les traces de doigts. Autre différence, légère elle aussi: la présence d’un laser pour l’autofocus à l’arrière, à côté du bloc des trois capteurs, dont le dessin a été subtilement revu au niveau des contours :


A droite, le 7T Pro ; à gauche, le 7 Pro

C’est à l’intérieur que ça change, même si à nouveau, c’est très subtil. La puce principale est une Snapdragon 855+, qui n’apporte pas grand-chose de nouveau par rapport à la 855 du printemps. Pour la RAM et le stockage, il n’y a plus le choix: c’est 8 et 256 GB. Idéal pour les usages intensifs ou ceux qui filment en 4K. L’écran gigantesque de 6,67″ est toujours OLED de haute définition (3120 x 1440), et avec les 90 Hz, il est d’une fluidité sans égal.

Le 7T Pro est équipé d’Android 10, avec la surcouche OxygenOS. Tout cela débarque progressivement en mise-à-jour sur les autres OnePlus, mais elle est native sur le 7T Pro. Les nouveautés sont subtiles, là aussi. La navigation par geste (en option) a évolué et est plus intuitive: pour faire un « retour », il suffit de balayer du pouce le bord de l’écran (vers le centre). Il y a davantage d’options de personnalisation graphique et ergonomique de l’interface, ce qui plaira aux plus geeks d’entre vous. L’affichage des notifications a également été revu, tout comme leur gestion, devenue plus pointue: il est possible de restreindre les permissions (comme la localisation) des applications. Par exemple, vous pouvez dire à Twitter qu’il ne peut accéder à votre position que lorsqu’il est actif, et pas en arrière-plan: Android et OxygenOS prennent soin de votre batterie. A cela s’ajoute quelques petites fonctions utiles pour certains: un mode lecture plus confortable, plus d’options pour le mode « Zen » qui bloque l’usage de votre smartphone durant une certaine période, etc.

Un appareil photo plus souple

L’appareil photo subit également un petit lifting logiciel, en reprenant les caractéristiques dévoilées sur le 7T: un nouveau moteur de traitement de l’image, un mode ‘macro’ (prise de vue à 2,5 cm, voir ci-dessous), plus d’options dans les modes portrait et nuit (ils fonctionnent aussi en zoom et en grand angle). Ceux qui filment souvent apprécieront le ‘mode super stable’ qui est très efficace. Il y a aussi un nouveau laser pour un meilleur autofocus. A part ça, les trois capteurs sont les mêmes que sur le 7 Pro: un bon Sony 48 MP, un grand-angle 16 MP et un 8 MP pour le zoom 3X.

Quant à la batterie, elle est légèrement plus importante que sur le 7 Pro: 4.085 mAh au lieu de 4.000. Elle diffère surtout techniquement, car sa recharge baptisée Warp 30T est 23% plus rapide que sur le modèle précédent, alors que le transfo est le même. Vous le branchez le matin durant votre douche et 20 minutes plus tard, vous avez de quoi tenir une journée. Puissant. OnePlus atteint vraiment des sommets en termes de recharge rapide, preuve que l’entreprise chinoise, comme je le signalais dans mon test du OnePlus 7T, se concentre vraiment sur des améliorations tangibles et concernantes.

Conclusion

Si le OnePlus 7T, sorti fin septembre, est une vraie (et bonne) rupture par rapport au OnePlus 7, on ne peut pas en dire autant du OnePlus 7T Pro (759€). En effet, ce dernier est identique à 90% au OnePlus 7 Pro sorti au printemps dernier.

Le logiciel est revu et passe à Android 10, ce qui implique de subtiles améliorations par rapport à Android 9. Le logiciel de la caméra est plus souple et la batterie légèrement supérieure. Pour le reste, il s’agit du même smartphone XXL dit ‘plein écran’, avec des bords incurvés et une caméra frontale rétractable. C’est un des rares appareils à proposer une telle immersion, les autres étant pratiquement tous équipés d’encoche plus ou moins grande, ou de « trou » comme les Samsung.

Le OnePlus 7T Pro est donc un appareil tout-à-fait recommandable qui vous donnera pleine satisfaction durant quelques années, et l’une des expériences Android les plus inspirées. Cependant, son petit frère le 7T (599€) a mis la barre très, très haut il y a deux semaines, et les 160 euros de différence n’a pas vraiment d’intérêt, à part pour les 256GB de stockage et les bords arrondis du ‘plein écran’.

Pour les plus fans purs et durs de OnePlus, et Dieu sait qu’ils sont nombreux, le partenariat avec McLaren a été reconduit. Quelques retouches esthétiques uniquement (et 12 au lieu de 8 GB de RAM) qui font grimper la facture à 859€:

mclaren

D’autres photos du OnePlus 7T Pro :




  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire