Vous courez avec votre smartphone en main ? Ces housses sont faites pour vous

Par Mathieu Tamigniau dans Mobilité, Pratique, Test , le 10 mai 2016 20h37 | Ajouter un commentaire

c1Avec le retour des beaux jours, de plus en plus de Belges ont rechaussé leur running pour reprendre la course à pied.

Objet incontournable, et un peu plus chaque année: le smartphone. Musique, application de géolocalisation et de suivi d’activité, appel ou messages… c’est devenu un compagnon indispensable et motivant pour une partie des joggeurs.

Mais bien souvent, on se contente de le tenir dans la main, ce qui n’a rien de très pratique. Avec la transpiration, les mains deviennent glissantes et les chutes probables.

Si depuis longtemps, le célèbre iPhone a droit à une panoplie d’accessoires sur mesure, y compris la brassard permettant de fixer l’appareil au biceps, ce n’est pas le cas de la concurrence.

Logique: il y des dizaines de formats différents (largeur, hauteur, épaisseur, etc).

C’est pourquoi le fabricant italien Cellular Line a sorti deux nouveaux accessoires qui s’adapteront à la plupart des modèles du marché: une ceinture (Waistband, 19,99€) et un ‘bandeau de poignet’ (Handband, 21,99€).

Ces deux housses de transport sont équipées d’une fenêtre en plastique souple qui transmet le tactile au téléphone.

c2

Pour les smartphones d’environ 5 pouces

La ceinture ajustable permet d’accueillir des appareils au format un peu plus grand que le poignet, mais cela tourne autour des 5 pouces, une taille devenue standard ces dernières années.

Une ceinture pratique, qui libère les mains du coureur, mais qui rend toute manipulation du smartphone très délicate (il est ‘couché’ à l’horizontal, et très difficile à commander… sans défaire la ceinture).

Si le matériel est de bonne qualité, on regrette le manque d’ajustement du smartphone, qui flotte parfois dans la housse, ce qui rend les commandes tactiles délicates, sans parler du déverrouillage.

De plus, il n’est guère évident d’insérer le smartphone dans les housses, du moins lors des premières tentatives.

Des défauts logiques, vu la très large compatibilité de ces housses. Mais cela les rend forcément un peu moins pratiques que les modèles dédiés aux iPhone (sur mesure, eux).

Notez également que la ceinture dispose d’une pochette à fermeture éclair supplémentaire pour les clés, tandis que le poignet est en éponge pour éviter que la transpiration ne coule du bras vers la main.

c3

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire