SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Archives du juillet, 2011

Test du LG Optimus 3D: gadget ou bonne trouvaille ?

Par Mathieu Tamigniau dans Test , le 27 juillet 2011 15h42 | Ajouter un commentaire

Utilisant la même technologie d’affichage (3D stéréoscopique) que la Nintendo 3DS, le P920 de LG permet de prendre des photos/vidéos en relief et de profiter d’un contenu 3D. Mais le jeu – et les 549 euros – en valent-ils la chandelle ?

lg1Depuis quelques années, et surtout depuis quelques mois, on vous sert de la 3D à toutes les sauces. Après les TV, les consoles de jeux vidéo, les ordinateurs portables, les caméscopes et les appareils photos, c’est au tour du smartphone Android de prendre du relief. LG s’y colle, avec son Optimus 3D, dont le nom de code officiel est LG-P920, vendu 549 euros (prix de vente conseillé par LG Belgique).

Il est logique que les fabricants multiplient les sources 3D, car cette technologie a du mal à s’imposer dans nos salons. Lunettes encombrantes, effet irrégulier, maux de tête chez certains, « danger » très relatif pour les enfants… les freins sont nombreux, mais le principal d’entre eux est, sans aucun doute, le manque de contenu. Pourquoi acheter une TV 3D si l’on trouve difficilement les Blu-ray 3D, qu’il s’agisse de films ou de jeux vidéo pour la PlayStation 3 de Sony ? Certains rayons de grandes surfaces n’en vendent même pas, et les vidéothèques en sont généralement dépourvues.

Devant cette inertie des producteurs de contenus – studios de cinéma et développeurs de jeux peu enclins à investir lourdement dans le matériel – LG, comme Sony, veut que les gens créent eux-mêmes leur contenu en 3D.

Android 2.2 un peu spécial

D’où la sortie de cet Optimus 3D, un smartphone tournant sous Android, le système d’exploitation de Google, dans sa version 2.2.2 (une mise-à-jour vers 2.3 est prévue pour l’automne). Un Android classique en 2D, mais qui se transforme en écran 3D stéréoscopique (comme la Nintendo 3DS) lors du lancement de certaines applications. Il ne faut donc pas porter de lunettes, mais tenir le téléphone dans une certaine position (bien en face des yeux, à une trentaine de centimètres) pour que l’effet soit optimal.

Une application (et un bouton sur la tranche) « 3D Espace » lance un carrousel d’icônes (en 3D, forcément) regroupant les activités en relief du LG. Vous pourrez prendre des photos et des vidéos en 3D (il y a donc 2 objectifs, pour prendre 2 photos qui sont assemblées, une pour chaque œil), puis les admirer. C’est l’intérêt principal, et l’effet est garanti et amusant. Malgré tout, plusieurs personnes ne supportent pas cet effet, et certains évoquent rapidement « un mal aux yeux ou un mal de tête ». A vous d’essayer l’effet avant d’investir.

lg2Quel autre contenu ?

A côté de cela, il y a les jeux en 3D (trois sont fournis: Let’s Golf 2, Asphalt 6 et Nova 2), un « livre numérique » et l’accès à un YouTube reprenant toutes les vidéos 3D. Bien entendu, les jeux 3D ne sont pas encore légions sur l’Android Market, mais ceux fournis pourront déjà vous occupez d’ici l’arrivée d’un patch (2.2 vers 2.3) qui devrait permettre de transformer les applications 2D en 3D. A ce sujet, il faut se méfier. Certaines télévisions le proposent déjà, mais l’effet est assez aléatoire.

Concernant les détails techniques, sachez que le ce LG est équipé d’un processeur double-cœur qui assure une fluidité de l’interface et des applications, ainsi qu’une réactivité digne des meilleurs smartphones du moment. Son écran sans reflet de 4,3 pouces affiche 800×480 pixels, sa mémoire interne est de 8 Go (extensible via un port micro-SD). A ce titre, sachez que pour transférer du contenu de votre ordinateur à votre smartphone, via le câble USB, la présence de cette petite carte mémoire, non fournie, est nécessaire. Il est également possible de diffuser le contenu (photo, vidéo, musique) en DLNA, mais nous avons rencontré quelques difficultés avec une PlayStation 3 et un écran 3D: il est donc toujours aussi difficile de partager son contenu 3D, comme c’était le cas avec le caméscope de Sony.

Conclusion

Vendu aux environs de 549 euros, le LG Optimus 3D est le premier smartphone « en relief » disponible en Belgique. Ses capacités 3D sont abouties et permettent réellement de créer des petits films et de prendre des photos en relief, puis d’en profiter. L’effet est garanti, et réussi.

A voir si, pour vous, cette option justifie un prix légèrement plus élevé. Car pour le reste, ce smartphone Android classique est de bonne facture, et on ne lui reprochera qu’un design toujours aussi rébarbatif chez LG, et une autonomie en retrait par rapport à la concurrence: il ne tiendra pas la journée si vous en profitez un peu trop, surtout en 3D (deux capteurs à faire fonctionner, deux images à traiter en permanence).