En ce moment

Billi, nouvel opérateur « triple play »: une vraie bonne affaire ?

Par Mathieu Tamigniau dans Divers, Images et son , le 25 février 2010 18h41 | 29 commentaires

billiEnfin du nouveau dans les offres de télécommunications en Belgique. Jusqu’à présent, il s’agissait surtout de nouveaux distributeurs (comme Scarlet), exploitant des infrastructures existantes (appartenant à Beglacom). Forcément, les prix étaient dépendants du fournisseur, tout comme les produits proposés. Seules variaient les offres regroupant tel ou tel service (internet + TV, internet + téléphone, etc.).

Billi, le denier venu, est un nouvel opérateur belge. Il se prétend « alternatif et indépendant ». Il utilise en réalité le réseau d’Alpha Networks (sa maison-mère…), qui va sans doute se poser comme un vrai concurrent à Belgacom.

Alpha quoi ?

Un petit mot sur Alpha Networks, car c’est important. Cette entreprise basée à Bruxelles, spécialisée dans la mise en place de réseaux de nouvelles générations, fournit des services télécoms à des opérateurs alternatifs ayant choisi d’emprunter son réseau plutôt que celui de l’opérateur historique, Belgacom. Alpha Networks met donc en place un réseau parallèle, avec ses propres infrastructures. Celui-ci s’étend mais n’est pas encore présent partout en Belgique.

En déléguant la partie technique et logistique, ces opérateurs – dont Billi fait partie – peuvent se concentrer sur le principal: la commercialisation de leur produit. C’est en quelques sortes l’opérateur des opérateurs, un peu comme Belgacom vis-à-vis de Scarlet.

Il s’agit également, comme l’avancent ses promoteurs, du « premier opérateur non historique à lancer le triple play ». Belgacom, Telenet, Numericable et VOO étant des opérateurs anciens (ex-intercommunales ou ex-RTT).

Nouveau venu = prix planchersbilli2

Forcément, si Billi déboule avec ses gros sabots et ses arguments, ce n’est pas pour proposer une offre plus chère… Le pack « tout illimité » (44,99 euros, plus 6 euros pour le décodeur, donc 51 euros) propose l’internet avec une vitesse jusqu’à 24 Mbps en téléchargement (une vitesse d’envoi de 3 Mbps), un volume de trafic illimité, une téléphonie nationale fixe 24h/24 et 50 chaînes numériques.

C’est du tout bon pour le consommateur, qui doit débourser près de 70 euros (chez Belgacom) pour un abonnement plus ou moins équivalent. Par exemple, le téléphone de fixe à fixe est illimité tout le temps chez Billie, et seulement après 17h et le w-e chez Belgacom. Mais le modem est gratuit chez ce dernier, alors que le petit nouveau demande 50 euros.

Des offres un peu trompeuses

Comme chaque fois, il faut bien lire les offres. Il est possible de faire son choix « à la carte », pour un ou deux des trois services: net, net + tv ou net + téléphone. Sur son site, Billi affiche des prix un peu trompeurs (19 euros pour le net seul, et 29 pour les offres duo). Or, dans le communiqué de presse, c’est plus précis et cela dépend si vous restez client chez Belgacom.

En réalité, l’internet illimité et rapide est à 29,99 euros (si vous ne gardez pas, ou si vous n’avez pas, de ligne fixe chez Belgacom), l’internet + le téléphone à 29,99 euros (c’est le plus intéressant hors triple play) ou l’internet + la TV à 39,99 euros (à nouveau si vous n’avez pas de ligne fixe chez Belgacom).

Comme pour Belgacom TV, il faut un décodeur (il est HD avec disque dur de 250 gigas. Il coûte 249 euros à l’achat ou 6 euros/mois en location (comme chez Belgacom). L’activation est de 49 euros (50 chez Belgacom, hors promo). L’installation est, quant à elle, facturée au tarif unique de 44 euros et garantie « unique ». On attend de voir…

billi3Conclusion

Oui, Billi est intéressant. Même très intéressant si vous prenez le triple play: 51 euros pas mois pour le téléphone fixe à fixe illimité, l’internet illimité et la TV numérique 50 chaînes. C’est globalement la meilleure offre sur le papier. Mais la concurrence avancera certainement certains arguments pour dire l’inverse. D’après mes observations, c’est environ 64 euros chez Voo et 70 chez Belgacom pour des offres équivalentes. Seul Numéricable, limité à Bruxelles, se rapproche plus ou moins de Billie (45 euros + 10 pour le net illimité).

Dernier détail, d’importance: la liste des communes concernées. Plutôt maigre: Uccle, Forest, Etterbeek, Schaerbeek, Saint Gilles, Ixelles, Bruxelles Centre, Drogenbos, Woluwe-Saint-Lambert, Waterloo, Wavre, Namur, Liège (juin), Louvain-la-Neuve (juin), Huy, La Louvière, Mons, Courcelles et Braine l’Alleud.

Les opérateurs vont devoir s’aligner, ou proposer autre chose. Rien à faire, la concurrence est le seul moyen pour améliorer les offres…

Laisser un commentaire