Laowai: au cœur de la Guerre de l’Opium

Par srosenfeld dans Aventure, BD, Historique, voyage , le 17 avril 2017 14h41 | Ajouter un commentaire

Couv_295053« Lors d’un voyage avec ma femme en Chine, j’ai découvert la Guerre de l’Opium, un conflit souvent méconnu du grand public » me précise Didier Alcante. Pour le scénariste l’expédition militaire conjointement menée par la France et la Grande-Bretagne contre l’Empire chinois est un cadre idéal pour un récit d’aventure.

L’histoire se déroule en 1859 sous l’Empereur Napoléon III. François Montagne et Jacques Jardin, soldats et amis veulent à tout prix participer à la campagne militaire contre la Chine. Malgré le danger, les places sont chères pour faire partie des élus.

Ce premier tome se concentre en partie sur l’entrainement et la sélection des hommes destinés à défendre les intérêts commerciaux de la France. François Montagne, à l’allure, le physique et l’esprit guerrier nécessaire. Son compagnon, par contre a plus de mal mais a un talent: le dessin.

Le récit pose intelligemment les bases d’une histoire qui très vite intrigue le lecteur. Les cadrages et la mise en couleur créent des scènes dynamiques.  Le dessin de Xavier Besse progresse au fil des pages avec notamment un abordage en mer de Chine spectaculaire.

« Je travaille avec un dessinateur qui connaît le Chinois et est passionné par ce pays » me lance enthousiaste Didier Alcante dans mon studio BD. Une jeune femme chinoise, servant d’interprète, permet aussi d’apporter un regard différent sur les évènements.

Entre découverte, exotisme et rebondissements, ce premier album constitue une base solide pour développer une aventure qui s’annonce palpitante. A suivre…

Laowai t 1 aux éditions Glénat

Scénario: Didier Alcante       Dessin: Xavier Besse

A découvrir aussi du même auteur la série d’horreur Dark Museum aux éditions Delcourt. Le pitch: pour entrer au Dark Museum, une toile doit provoquer chez son observateur une impression morbide que seule une origine mystérieuse semble pouvoir expliquer.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire