Les Aigles de Rome: combats et sacrifices

Par srosenfeld dans action, BD, érotisme, Historique , le 25 décembre 2016 15h55 | Ajouter un commentaire

les-aigles-de-rome-tome-5-livre-v« Ce que je raconte dans le tome 5 me tient à cœur depuis le début » me lance Marini.  Grâce au soutient des lecteurs, le dessinateur et scénariste italien peut construire sur la durée une série qui lui est très personnelle, « Les Aigles de Rome ». Nous sommes ici à un moment clé du récit. Arminius, le chef rebelle des Germains va enfin pouvoir accomplir son projet: mettre fin à l’hégémonie romaine sur le territoire de ses ancêtres.

Elevé à Rome avec son frère d’arme Marcus, il  a réussi à s’élever dans la hiérarchie pour se trouver au près des généraux qu’il s’apprête à trahir. Marcus nepeut rien y faire. Il a conscience que les dés sont jetés. Sa seille obsession est désormais de sauver sa femme et son fils qui se retrouvent au cœur de la bataille. Les glaives sont levés…. Qui échappera à un sort funeste?

« Arminius est un personnage réel, comme Vercingétorix  pour les Gaulois, mais lui a gagné face à l’envahisseur romain » précise Marini. Ce personnage légendaire fascine l’auteur qui vit entre l’Allemagne, l’Italie, la France et la Suisse. Dans cet album « très viril », le dessinateur démontre une fois de plus la précision de son trait.

La construction de ses cases impressionne par la densité des détails et la fluidité de l’action. La double page de la bataille finale est d’une rare puissance visuelle. « Après, il va falloir que je me calme en mettant plus de volupté » m’explique Enrico qui dit avoir mangé des céréales et bu beaucoup de café pour boucler ce récit.  Un très grand album pour une saga qui garde plus que jamais son pouvoir d’attraction. Bravo.

Les Aigles de Rome aux éditions Dargaud

Scénario et dessin: Enrico Marini

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire