En ce moment

La mort de Staline: les successeurs s’entretuent

Par srosenfeld dans action, graphisme, Historique , le 7 juillet 2012 17h54 | Ajouter un commentaire

couverture_bd_9782205068221Le 2 mars 1953, en pleine nuit, Joseph Staline, le Petit Père des peuples, l’homme qui régna en maître absolu sur toutes les Russies, fait une attaque cérébrale. Il est déclaré mort deux jours plus tard. Car durant ces deux jours, une lutte acharnée se joue en coulisse pour le pouvoir suprême. Autour de la table des êtres sans scrupules tentent de sonder leurs « camarades » pour savoir si leur nom n’est pas le prochain sur la listes des fusillées.

Après un premier acte (tome 1) où Béria semble prendre l’avantage sur Khrouchtchev, la suite s’annonce sanglante… Traîtrise, manipulation sur fond d’enterrement « grand guignolesque », les masques tombent peu à peu…

« J’ai toujours eu envie de faire quelque chose sur cette période » m’explique le dessinateur Thierry Robin « j’avais même commencer à écrire un livre dessus » et puis « Fabien est venu avec son projet et on s’est tout de suite trouvé ».  Il faut dire que le scénario de l’auteur d« Il était une fois en France » a l’art de transformer des faits réels en un récit haletant. Cette plongée dans la Russie stalinienne est particulièrement saisissante. La perversité des dirigeants et l’inhumanité du totalitarisme transpirent à chaque page.

Le graphisme qui passe de l’intime au grandiose dans une festival de rouge et de noir donne une dimension supplémentaire à ce diptyque d’une grande tenue. « Il fallait des visages à la fois proches des photos de l’époque et grotesques » me précise Thierry Robin pour « ne pas oublier que ces hommes ont tous du sang sur les mains« . Une BD de qualité à lire aussi bien pour les férus d’histoire que les fans de suspens.

La mort de Staline, t1 et 2 aux éditions Dargaud.

Scénario: Fabien Nury.

Dessin: Thierry Robin.

Laisser un commentaire