En ce moment

Archives du avril, 2011

Les sentinelles: super-héros dans les tranchées

Par srosenfeld dans action, Aventure, Historique , le 25 avril 2011 17h22 | Ajouter un commentaire

sentinellesUn super héros mi-homme mi-machine traverse la guerre de 14-18 au sein des troupes françaises. A lire ce « pitch » comme on dit au cinéma, il y a de quoi se poser des questions. Mais voilà, le scénariste Xavier Dorison  n’est pas un amateur (Long John Silver, c’est lui! ) et cette histoire, il l’a dans les tripes commes les soldats de la Grande Guerre.

Cette fresque de fer et de sang s’attache au destin  de deux héros malgré eux, Taillefer et Djibouti, hommes-machines totalement manipulés par l’armée française. Ils sont les « Sentinelles », l’arme secrète qui peut, peut-être, donner la victoire. Ils n’ont pas de super-pouvoirs mais sont le résultat de transformations plus ou moins maîtrisées.

Alors que Taillefer découvre une nouvelle armure capable de le propulser avec une fusée dans le dos, les Allemands ne sont pas en reste. Un programme appelé « Ubermensch » va envoyer sur le terrain un soldat dopé au Dexynal à haute dose. Le duel s’annonce titanesque !

Une fois encore, Xavier Dorison réussit le tour de force de nous séduire avec  ce récit d’une grande originalité.  Taillefer dont l’apparence massive rappelle « Iron Man », le célèbre comics de Marvel est impressionnant. La créativité sans bornes des scientifiques et des états majors pour tenter de mettre au point une arme absolue qui fera la différence est très bien mise en lumière. Par petits touches, nous découvrons à travers cette course morbide l’évolution technologique des futurs guerres du XXe siècle.

Le regard humaniste de l’auteur compense avec intelligence la violence de ce monde sans pitié. Emmené par une mise en scène classique et incroyablement efficace du dessinateur Enrique Breccia, ce troisième tome est une totale réussite. Bravo! 

Les Sentinelles, t3 aux éditions Delcourt.

Scénario: Xavier Dorison.

Dessin: Enrique Breccia.

Légende: l’ultime combat peut commencer

Par srosenfeld dans action, Aventure, fantastique, Historique , le 25 avril 2011 16h45 | Ajouter un commentaire

legendet5Ceux qui conaissent « Légende » et suivent cette superbe série médiévale teintée de fantastique vont être content. Ce tome 5 est l’aboutissement de la vengeance du « Chevalier errant »! Et pour les autres, l’occasion de s’offrir (ou de se faire offrir), l’une des meilleurs réussites du genre. Revenons, un instant sur notre histoire.

Tristan, fils de feu le duc Guillaume de Halsbourg, jadis recueilli et élevé par des loups, retrouve sa place de Seigneur et de maître du pays. Formé dans le secret à la dextérité des armes par Akunaï, hanté par les esprits des Elfes, il est prêt à affronter le sorcier Milos Shaggan et libérer sa soeur jumelle..

Scénarisée et dessinée par Yves Swolfs. L’ultime combat du « Chevalier errant » est à la hauteur de l’enthousiasme que suscite depuis des années cette épopée. Le récit de l’auteur de Durango, Vlad et autre Prince de la nuit  est tojours autant maîtrisé. L’intrigue solide tient ses promesses jusqu’au bout. Le graphisme fluide et précis entraîne le lecteur dans une aventure riche en rebondissements. Nul doute, « Légende » pourra se lire et se relire un bon bout de temps.

Légende, t5 aux éditions Soleil.

Scénario et dessin: Yves Swolfs.

Alter Ego: la face du monde va changer

Par srosenfeld dans action, anticipation, Aventure, contemporain , le 17 avril 2011 10h27 | Un commentaire>

alter-ego-bd-volume-1-simple-20480Un concept qui risque de faire des émules. 6 personnages, un album pour chacun, une même histoire et à l’arrivée un secret qui va changer la face de l’humanité… »Alter Ego » est une série séduisante qui veut bousculer les habitudes des lecteurs. Comme me l’explique le co-scénariste Denis Lapière dans le studio BD: « il n’est pas nécessaire de commencer par un tome en particulier, il n’y a pas de numéro, seulement le nom d’un des protagonistes de l’histoire« .

Deux titres sont déja sortis: « Camille » et « Fouad« . A chaque fois, il s’agit de découvrir ce qui se cache derrière une découverte scientifique révolutionnaire en suivant pas à pas le personnage principal dans sa quête de vérité. Camille, jeune française vivant à Singapour, entretient des relations difficiles avec sa mère, Suzanne Rochant, chercheuse de haut vol en psychologie et neurosciences, trop souvent absente. Mais voici que Suzanne meurt brutalement dans des circonstances tragiques… Fouad, infirmier belge, travaille comme bénévole en mission humanitaire au fin fond de la Colombie, lorsqu’il est témoin d’un enlèvement….

Bien écrite, « ‘Alter Ego » est partie pour trouver une bonne place dans notre bibliothèque. Le rythme est intense, le récit dynamique et nous plongeons directement dans le vif du sujet. Cela n’enlève pas un vrai travail sur la psychologie des personnages. Des héros ordinaires et variés qui cachent des blessures et des capacités d’adaptation et de survie étonnantes. Denis Lapière  m’explique dans le Sudio Bd que l’idée sous-jacente est de se dire « et si on était obligé d’être solidaire? ». « Dans un monde égoïste, la solidarité peut-elle être inscrite dans nos gênes? » dit-il malicieusement. Au dessin, le graphisme semi-réaliste, de Mathieu Reynès est en parfaite accord avec le projet. « L’un des personnages à la tête de Morgan Freeman » me lance-t-il.

Alter Ego aux éditions Dupuis.

Scénario: Denis Lapière et Pierre-Paul Renders

Dessin: Mathieu Reynès.